jeudi 30 septembre 2010

LE PRIX DE LA MAGIE de Kathleen Duey




Editions Castelmore
346 pages

14,90 euros

Sortie le 08/10/2010



Résumé:


Dans un monde où la magie est une rareté, la maîtriser à un prix...
Hahp en fait le difficile apprentissage à l'académie. Dans sa classe, rares sont les élèves à passer toutes les épreuves. Les autres ne seront plus de ce monde pour les féliciter.
Autrefois, la magie était interdite. Jusqu'à ce que la jolie Sadima la ressuscite, grâce à ses aptitudes exceptionnelles. Mais saura-t-elle en faire bon usage ? Ses deux acolytes sont-ils dignes de confiance ou jouent-ils les apprentis sorciers ?
Et pourquoi, au nom de la magie, des enfants sont-ils affamés et enfermés dans le noir ?


L'avis de Dup:

Quel univers sombre que celui de la magie créé par Kathleen Duey ! C'est surprenant pour un livre s'adressant à la jeunesse !
Mais ce livre est tellement bien écrit qu'il se dévore en peu de temps et séduira sans aucun doute bien de nos têtes blondes... ou brunes :)) La construction du roman y est pour beaucoup d'ailleurs. On suit deux histoires totalement différentes qui alternent, chapitre par chapitre. Les personnages sont très attachants et on court véritablement de chapitre en chapitre pour les retrouver.
D'une part, Hahp qui se retrouve de force dans cette académie de magie, propulsé par son père pour se débarrasser de lui. Il va découvrir que cet apprentissage n'est pas de tout repos... en gros, c'est marche ou crève ! Il a un compagnon de cellule bien touchant aussi, Gerrard. Cette académie semble construite dans une montagne, où il n'y a que des galeries, des couloirs sombres, des pièces dont on ne distingue pas le plafond mais où on ne voit jamais le jour !
D'autre part, on suit la jolie Salima, une jeune fermière qui a le don de parler aux animaux, alors que cela semble impossible, incompréhensible à tous: la magie a disparue ! Au décès de son père, incomprise par son frère, elle va rejoindre en ville le gentil Franklin qui est le seul à avoir appréhendé son don. Mais Franklin est le serviteur de l'exécrable Somiss. Somiss qui cherche à retrouver la magie disparue dans les vers et les chants anciens.
Le lien entre ces deux histoires ? Franklin et Somiss !!! Alors que ces deux histoires ne semblent pas du tout se passer à la même époque, le monde d'Hahp est, était plutôt ( quand il y vivait avant l'académie) , rempli de magie et celui de Sadima en est exempt ! On a l'impression qu'il y a des décennies, voire des siècles entre chaque histoire, mais aucune information ne se glisse dans le récit. Elle fait très fort là Kathleen Duey ! A l'académie ils sont deux terribles professeurs de magie, Franklin restant quand même plus sympa que Somiss. Au côté de Sadima, ils font des recherches pour retrouver la magie...
C'est assez déroutant, mais le pire c'est que ce tome 1 d'une trilogie annoncée, se finit...sans fin !!!
Ça, je dois dire que c'est désagréable, car on a envie de tourner les pages suivantes, pour suivre Hahp et Sadima ! Même pas une petite chute, rien !!!
On est dans la panade, dans l'expectative... zut alors.
La suite !!! VIIIIIITE !

Je remercie grandement Livraddict et les éditions Castelmore pour ce partenariat en avant-première.




mercredi 29 septembre 2010

LES AVENTURIERS DU DIMANCHE de Jean-Philippe Boudart


Tome 1: La tour des donjons



Editions Manolosanctis
14,50 euros
Sortie Septembre 2010

Présentation de l'éditeur

Pour Barbaroxe et ses compagnons de guilde, le dimanche c'est jour de donjon. Un seul
objectif : tuer des monstres et revenir les bras chargés de trésors. Malheureusement
pour ces aventuriers intérimaires, cette journée pluvieuse et frisquette apportera
également son lot de déconvenues.

Avec sa galerie de personnages tous plus décalés et foldingues les uns que les autres;
Toundra réinvente l’heroïc-fantasy. Influencé par le monde des jeux de rôle, il dépeint un
univers original et très rafraîchissant.






L'avis de Phooka:

Voilà encore un exemple typique du plaisir que procurent les partenariats à découvrir des livres ou des BDs que je n'aurais pas lu autrement.
C'est grâce à Masse Critique de Babelio que je me suis lancée dans la lecture de ces aventuriers du dimanche. La BD en tant qu'objet est franchement très belle, mais je sais que j'aurais été hésitante à l'acheter simplement en la feuilletant.
En effet, le dessin peut certainement en rebuter plus d'un, tant il est étrange. Je ne suis pas spécialiste de BD, même si j'en ai lu beaucoup, donc je ne peux pas juger de la qualité graphique. La seule chose que je peux juger c'est si le dessin m'attire ou pas. Et dans le cas des aventuriers, si j'ai finalement accroché c'est surtout à cause de l'histoire et du ton complètement décalé du récit. Du coup le dessin est mieux passé, mais j'ai eu un peu de mal avec, je le reconnais.
Par contre j'ai beaucoup aimé le ton déjanté et les situations rocambolesques! C'est franchement drôle! Le mélange de fantasy (il y a même un des personnages qui fait héros à la Aragorn, mais qui se comporte parfois comme un ado "banal"). Le mélange de langage SMS, de comportement ado (un peu idiots faut l'avouer), parfois enfantin dans les peurs et les réactions (un gros dur qui a peur de se faire disputer par sa môman). Un savoureux mélange des jeux de rôle dans lesquels les participants jouent des héros qu'ils ne sont pas et des jeux vidéos dans lesquels l'action n'a jamais de répit. Et ainsi nos personnages très caricaturaux vont se retrouver bien malgré eux mêlés à une sorte de quête fantastique et terriblement pénible...pour eux! :)))

Pas le genre de BD sur lequel je me jette, mais une chouette découverte quand même !

Plus d'avis ici sur Babelio




mardi 28 septembre 2010

LA MAISON D'À CÔTÉ de Lisa Gardner





Albin Michel
418 pages
20,90 euros



Résumé:

Un fait divers dans une banlieue résidentielle de Boston passionne les médias.

Sandra Jones, jeune maîtresse d'école et mère modèle, a disparu. Seul témoin sa petite fille de quatre ans. Suspect n° 1 : son mari Jason. Dès que l'inspectrice D D Warren pénètre chez les Jones, elle sent que quelque chose cloche : les réticences de Jason à répondre à ses questions, son peu d'empressement à savoir ce qui a bien pu arriver à son épouse "chérie" Tente-t-il de brouiller les pistes ou cherche-t-il à protéger sa fille, à se cacher ? Mais de qui ? Après avoir lu ce suspense, vous ne regarderez jamais plus une porte déverrouillée, une fenêtre entrouverte ou une page Web de la même façon...

Les fans de Sauver sa peau apprécieront cette nouvelle enquête particulièrement surprenante de la non moins surprenante D D Warren !

L'avis de Dup:

Voilà un livre dont le bandeau rajouté sur la jaquette par Albin Michel porte bien son nom: SPÉCIAL SUSPENS...

Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre aussi stressant, au point de retenir ma respiration par moment, avec un "Misère, mais que va-t-il se passer encore !!!" qui résonne dans ma tête.
L'intrigue est tarabiscotée comme il faut, ce n'est qu'au dernier chapitre que l'on comprend. C'est tordu à souhait, et pourtant tellement possible, tellement réaliste... à faire froid dans le dos. Vraiment ce que dit la quatrième de couverture est on ne peut plus vrai ! On ne regarde plus de la même manière la fenêtre de son voisin, on s'interroge sur tout ce que l'on peut dire ou laisser comme traces sur le web aussi...
Mais là où Lisa Gardner fait très fort, c'est l'impression de yoyo que fait le lecteur vis à vis de ses personnages tout du long du roman: Je m'explique...
D'un côté on suit l'enquête derrière le commandant D.D. Warren, une femme célibataire approchant la quarantaine, au caractère bien trempé, qui a la niaque et qui se démène vraiment pour résoudre cette disparition. C'est une course contre la montre qu'elle mène, car plus les heures passent, plus les chances de retrouver Sandra vivante diminuent. On a vraiment envie de l'aider !
Mais d'un autre côté, les suspects qu'elle met en scène sont presque tous attachants et on n'a pas envie de les voir finir en prison !
Parce que voilà, nous lecteur on sait que cette femme n'est pas morte, puisqu'elle nous parle, par chapitre ou paragraphe, en genre voix off, écrit en italique... et elle n'est pas toute clean cette Sandra qui se dévoile au fil des pages !
Nous lecteur, on sait que le mari n'est pas coupable, mais on sait également qu'il cache quelque chose ! (L'auteur est sadique d'ailleurs, car elle fait de ce personnage le suspect N°1 évident, que tout accable, alors qu'on est en pleine empathie avec lui, ce pauvre mari qui se démène tout seul avec sa gamine de 4 ans, qui essaye de préserver au maximum le plus de normalité possible à leur vie plongée dans le chaos)
Nous lecteur, on sait également qu'il s'est passé quelque chose au sein du couple durant leurs vacances précédentes...c'est sans cesse sous-entendu... mais on ne sait pas quoi ! Argh !
Bref, on en sait beaucoup plus que le commandant... mais on patauge tout autant !!!
Et plus on avance, plus le nombre de suspects augmente. Et plus on approche de la fin du livre, plus l'angoisse monte. On sait qu'on s'approche de la révélation finale et qu'elle ne peut être qu'énorme. Et bien malgré tout, on se prend une sacrée claque ! Quel brio ! J'adore !

Cet auteur m'avait beaucoup plu avec ses deux livres précédents: Disparue et Sauver sa peau , mais là, j'avoue qu'elle se surpasse encore. Un grand merci aux Editions Albin Michel ainsi qu'à la team de Livraddict pour cette lecture en partenariat.



lundi 27 septembre 2010

L'EMPIRE ULTIME de Brandon Sanderson





Fils-des-Brumes tome 1




Editions Orbit (Grand Format)
25 euros

 Présentation de l'éditeur

Les brumes règnent sur la nuit, Le Seigneur Maître sur le monde.
Vin ne connait de l’Empire Ultime que les brumes de Luthadel, les pluies de cendre et le regard d’acier des Grands Inquisiteurs. Depuis plus de 1000 ans, le Seigneur Maître gouverne les hommes par la terreur. Seuls les nobles pratiquent l’allomancie, la précieuse magie des métaux. Mais Vin n’est pas une adolescente comme les autres. Et le jour où sa route croise celle de Kelsier, le plus célèbre voleur de l’Empire, elle est entraînée dans un combat sans merci. Car Kelsier, revenu de l’enfer, nourrit un projet fou : renverser l’Empire.


L'avis de Phooka:


Vous cherchez un bon roman de fantasy, bien écrit, avec des personnages attachants, de la magie qui sorte de l'ordinaire, une histoire complexe et pleine de suspens? Ne cherchez plus, vous l'avez trouvé!
Ca faisait un moment que j'entendais parler de Brandon Sanderson en termes plus qu'excellents. 
Je reconnais que je me méfiais un peu de cet engouement. Et puis, grâce à ma copinaute Lelf qui a lancé une lecture commune sur cet empire ultime, je me suis lancée! 


J'ai accroché dès les premières pages, ce qui est toujours bon signe chez moi. J'ai trouvé le style fluide et que la lecture "coulait" comme une évidence! C'est difficile à décrire ou peut être juste en disant que même quand je n'avais le le temps de lire que 2 pages, je m'y plongeais immédiatement et avec délices (alors que pour certains romans il faut être sûr d'avoir le temps de lire un chapitre complet pour s'y plonger). Ici c'était comme si je n'avais pas lâché le livre entre deux et c'est vraiment dû à l'écriture de l'auteur.

Qu'est ce qui m'a tant plu dans ce roman, me direz vous? D'abord les personnages! Si différents, si attachants! L'auteur nous présente une brochette de caractères tous indépendants, parmi lesquels se détachent bien sûr Vin notre héroïne, filles-des-brumes surdouée. Vin, au caractère si effacé et qui va prendre confiance en elle-même et en ses capacités. En cela, elle sera aidée de Kelsier, sans doute le personnage le plus ambigu. On ne sait pas exactement s'il agit par convictions personnelles, par vengeance ou simplement à cause d'un égo sur-dimensionné. Du coup le lecteur oscille dans ses sentiment envers ce "héros" dont on se demande quelles sont les réelles ambitions. Nos deux héros sont entourés de toutes une série de personnages passionnants, dont deux se détachent du lot. Elend, jeune noble, perdu parmi les siens, ces nobles si méprisants envers les Skaa et dont on se demande les motivations et sa réelle implication. Sazed, sans doute un de mes personnages préférés, ambigu, mystérieux. Il apparaît comme un personnage très secondaire, puis prend de plus en plus d'importance dans le récit jusqu'à sans doute devenir une des clés de cette histoire!

L'histoire justement, venons en à elle ! Je crois que c'est Nadège (encore une copinaute) qui parlait de steampunck à cause de l'univers très sombre et industriel et c'est vrai que ça peut y faire penser. Mais on reste dans de la pure Fantasy avec ses codes et ses clichés (dans le bon sens du terme). Les esclaves se révoltent contre les maîtres, histoire classique. La ville est sombre et triste, les gens sont dans une pauvreté insoutenable, histoire classique. Les nobles n'en font qu'à leur guise et le maître absolu règne d'une main de fer, histoire classique. De simples voleurs dont seul l'appât du gain régit les actions, vont se transformer en preux chevaliers de la liberté, histoire classique. Beaucoup de thèmes déjà vu et revu donc, mais "à la sauce" Anderson, ça marche! Et la mayonnaise prend même plutôt bien!  Intrigues politiques, batailles, complots, stratégie et scènes de rue, se mèlent parfaitement pour former un récit très prenant et dont on a toujours envie de connaître la suite!
Un deuxième excellent point aussi c'est que même si ce tome est le premier d'une série, il constitue quand même une histoire complète et on n'est pas frustrés à la fin en sachant que le tome 2 n'est pas encore sorti! Ce qui n'empêche pas que bien sûr je meurs d'envie ed l'avoir en main ce tome 2! :))

En résumé: un livre de fantasy qui m'a vraiment beaucoup plu aussi bien pour le style d'écriture de l'auteur qui rend le récit extrêmement agréable à lire, que pour l'histoire en elle-même et surtout pour ses personnages très attachants.

En puis en conclusion, le clin d'œil que j'ai adoré! Le maître fils-des-brumes qui a initié Kelsier n' a d'autre nom que Gemmel .... avec un seul "l" d'accord, mais quel hommage..



Lecture commune avec Lelf, Leyla, Taliesin, Miss Spooky Muffin, (lebonsai), (myrddin), Lexounet, (Nadège), Nathalie


dimanche 26 septembre 2010

DEMONS de Royce Buckingham






Editions Castelmore
222 pages
Prix 12,90 euros
Sortie le 08 octobre 2010


Présentation de l'éditeur

Pour Nathaniel jusqu'ici tout allait bien. Mais à la mort de Daliwahl, son mentor, tout change et le jeune garçon hérite de lourdes responsabilités. En effet Nathaniel n'est pas un garçon comme les autres, dès son plus jeune âge il a été formé pour être un gardien de démons. Oui, car ils sont parmi nous, ils tentent de franchir les portes, de venir porter jusqu'à nous le chaos et Nathaniel est l'un de ces remparts! Mais voilà, Nathaniel est aussi un garçon, un adolescent qui aimerait bien pouvoir avoir une vie comme les autres... Alors quand la jolie fille de la bibliothèque, Sandy, lui propose de sortir avec elle, il accepte, laissant les démons libres de faire ce qu'ils veulent...


L'avis de Phooka:

Quelques mots en préambule sur cette édition Castelmore:

Après Milady et Milady Graphics, les éditions Bragelonne lancent une toute nouvelle collection, cette fois entièrement dédiée à la jeunesse !

Les trois premiers titres à sortir (le 08 octobre 2010) sont:

- Démons de Royce Buckingham
- Vampire Academy tome 1 - Soeurs de Sang de Richelle Mead
- Le prix de la Magie tome 1 - L'Epreuve de Kathleen Duey

J'imagine très bien déjà le carton que va faire Vampire Academy et Dup va bientôt vous parler du Prix de la Magie.
Mais moi celui qui m'intriguait le plus c'est Démons, car il sortait du cadre classique des deux autres livres présentés dans la collection.

En effet, le résumé est prometteur et le style vraiment différent de ce qu'on voit ces derniers temps en "jeunesse".
Le livre est court (environ 200 pages) et se lit très vite. Je l'ai lu d'une traite hier soir! Le ton est léger et agréable, et l'auteur ne se contente pas de faire "dans le drôle", il rajoute suffisamment de suspens pour que ce roman soit finalement tout public!
Soyons clair, ce n'est pas le livre du siècle, ni un coup de coeur, mais franchement j'ai passé un agréable moment à le lire et je suis sûre qu'il plaira à beaucoup.
Commençons par le meilleur point de ce roman: la faune démoniaque.
Les démons crées par l'auteur sont vraiment très réussis. Ils sont originaux, drôles et effrayants. La quatrième de couverture fait un comparaison avec Pixar tout à fait justifiée. J'ai parfois pensé à "Monstres et Cie". L'auteur a une écriture très "visuelle" et on imagine parfaitement tous ces petites démons, souvent très amusants, qui constituent l'entourage de Nathaniel, notre héros.
Nat, lui, m'a fait penser à l'apprenti de l'épouvanteur (série jeunesse que j'adore). Il est le gardien de ces démons et son rôle est de les empêcher de répandre la chaos parmi les humains. Parce que bien sûr, répandre le chaos, c'est ce que les démons adorent faire et ils ne s'en privent pas si ils ne sont pas surveillés de près. Dans le pire des cas, c'est à dire par exemple, dans le cas de la bête qui est emprisonnée dans la cave de Nat, ces démons peuvent même être terriblement dangeureux. Nat est donc censé les surveiller et les nourrir jour après jour, sans se laisser distraire. Il était l'apprenti d'un Gardien expérimenté, mais celui ci est mort il y a un mois et il se retrouve seul et un peu perdu dans sa grande maison pleine de démons.
Alors Nat va rechercher de la compagnie et sortir un soir avec une fille ! Chose interdite et qui va déclencher des catastrophes...
A partir de là, tout va aller de mal en pis pour Nat et il va rencontrer beaucoup de monde bien malgré lui. mais finalement grâce à ces rencontres, Nat va évoluer et devenir un bon Gardien. C'est un personnage très attachant, un peu nigaud au début du roman, à la fois dans son comportement avec les démons, mais aussi avec les filles. On a bien envie de le secouer très fort pour qu'il se ressaisisse et agisse de façon un peu plus mature, mais petit à petit il va évoluer et prendre des leçons de tout ce qui lui arrive.
Pour moi le petit défaut du roman, c'est son coté un peu caricatural des méchants (en dehors des démons bien sûr) Ils sont un peu trop "typés" à mon goût. On reconnait facilement les mauvais garçons, parce qu'ils portent des piercing ou parce qu'ils fument, tandis que Nat et Sandy sont bien propres sur eux!
Mais bon honnêtement ce n'est pas très grave et ne nuit en aucun cas à la lecture.
Ce roman se lit un peu comme une BD, très vite, avec des images plein la tête. Il est souvent drôle,toujours plein de suspens, mais aussi parfois carrément effrayant! Un mélange très réussi. Le personnage de Nat est sympathique, mais ce qui fait vraiment le plus de ce roman, ce sont les démons qui sont une vraie réussite!
Une agréable lecture qui ne prend pas la tête et qui permet de passer un bon moment.

Encore une fois un très chouette découverte grâce à un partenariat. Merci donc à Livraddict et à Bragelonne/Castelmore.



Le site Demonkeeper (en anglais)



vendredi 24 septembre 2010

Une interview de Sire Cédric sur bit-lit.com



Depuis ma découverte de l'auteur avec l'enfant des cimetières, je suis devenue fan.
Ce n'est pas Dup qui me démentira vu qu'elle a elle aussi dévoré  De fièvre et de sang.

En tout cas, le forum bit-lit.com vient de réaliser une superbe interview du monsieur. Du coup je relaye l'info ici car ça vaut franchement le détour!








jeudi 23 septembre 2010

Les lames du Cardinal T3 de Pierre Pevel


Le dragon des Arcanes





Bragelonne
320 pages 
20 euros


Présentation de l'éditeur:

Paris, 1633. Les dragons menacent le royaume.
Surgis de la nuit des temps, ils sont décidés à restaurer leur règne absolu. Usant de sorcellerie, ils ont pris apparence humaine et créé une puissante société secrète, la Griffe noire, qui conspire dans les plus grandes cours royales d'Europe.
Pour déjouer leurs complots, Richelieu dispose d'une compagnie d'aventuriers et de duellistes rivalisant de courage, d'élégance et d'astuce. Des hommes et une femme aux talents exceptionnels, prêts à braver tous les dangers et à risquer leur vie pour la Couronne : les Lames du Cardinal.
Mais alors qu'ils approchent du Mont-Saint-Michel à la faveur de la nuit, ils savent que le prochain défi pourrait être le dernier. Car, outre les plans de leurs ennemis, il va leur falloir percer les secrets de l'ordre des Soeurs châtelaines qui réside en ces lieux sacrés. Cette fois le courage et la loyauté ne suffiront pas. Rapière au poing, les Lames devront se résoudre à tout sacrifier s'ils veulent sauver Paris de la destruction.



L'avis de Phooka:


Mince!
Je suis trop triste d'avoir fini ce tome 3. Moi qui l'attendais avec impatience depuis des mois!
Bien sûr comme je ne suis pas raisonnable, dès que je l'ai eu en main  je me suis jetée dessus et je l'ai dévoré ! Gourmande que je suis ! Maintenant il est fini et je me retrouve orpheline...

Après un tome 1 qui nous permettait surtout de nous imprégner des personnages, des lieux et de l'histoire, et un tome 2 qui nous a permis de rencontrer l'alchimiste des ombres, et de basculer de plus en plus vers la Fantasy, ce tome 3 plonge vraiment dans la Fantasy et l'aventure!

Je suis toujours aussi fascinée par ce mélange de cape et d'épées "à la Dumas" et de Fantasy. Je suis sûre que c'est ce cocktail si original et tellement frenchie qui a su séduire les anglo-saxons (le tome 2 sort en Grande-Bretagne avec une couverture sublime, tandis que le tome 1 fait sa place aux USA , excusez du peu!) . C'est ce savoureux mélange qui donne tout le charme à cette série, et ce charme opère de façon encore plus magistrale dans le Dragon des Arcanes. Dans ce tome, le roman se tourne résolument vers la Fantasy (enfin ! diront certains....) : intrigues et complots sont toujours présents, mais les dragons, la sorcellerie et les pratiques obscures prennent toute leur ampleur !
Le rythme très soutenu de l'histoire ne laisse aucun répit au lecteur et le destin des différents protagonistes ne peut pas laisser indifférent. Dois je avouer que j'ai versé des larmes? Je ne vous dirais pas pourquoi pour ne rien dévoiler de l'intrigue, mais croyez moi, j'ai été très touchée par le sort de certains personnages.
Agnès est plus que fascinante. Elle m'a toujours beaucoup plu et dans ce tome elle dévoile toute sa personnalité..extraordinaire  (et mériterait sans doute un nouveau volume à elle seule...), La Fargue est égal à lui-même et révèle petit à petit ses secrets, Leprat, Laincourt, Saint-Lucq, Ballardier, Marciac...comme ils vont tous me manquer!
Les chapitres sont découpés en toutes petits parties, un peu comme si on lisait une BD ou un roman à épisodes. C'est une très riche idée qui donne un rythme incroyable à la lecture !
Comme presque tous les romans de Fantasy, celui-ci se termine sur une bataille homérique, pleine de rebondissements et dont la phase finale est carrément époustouflante (non je ne dirasi rien, lisez !), mais je ne peux me résoudre à abandonner nos héros à la fin du roman. Que deviennent-ils? Et surtout mon chouchou Saint-Lucq? 

Monsieur Pevel, vous ne pouvez pas les abandonner ainsi et laisser vos lecteurs aussi démunis ! Ce n'est pas humain ! Seriez vous un...dragon, vous aussi?

Un grand merci à Monsieur Pevel pour ces moments de lecture inoubliables et pour ce tome 3 en particulier!





mercredi 22 septembre 2010

LE PLUS JEUNE DES TEMPLIERS Tome 2 de Michael Spradlin




La flèche du destin





Editions Tourbillon
315 pages
12,95 euros


Présentation de l'éditeur


Echoué sur un rivage étranger, Tristan est toujours en vie. La Saint Graal semble avoir une fois de plus protégé la vie du jeune écuyer. Cela ressemble à un miracle - le jeune écuyer a réussi à se tirer d'affaire encore une fois. Mais il est perdu en terre étrangère, et il ne sait rien de ses amis. Ont-ils survécu ?
Tristan a le chic pour se mettre dans des situations compliquées, et très vite il se retrouve pris dans un terrible conflit qui oppose les hérétiques cathares et le Roi de France.
Son devoir envers le Graal appelle Tristan à retourner en Angleterre, mais il tombe sous le charme de la ravissante chef des Cathares. Alors qu'il décide de s'engager à ses côtés et aux côtés du peuple
Cathare, Tristan ne risque pas seulement sa vie, mais aussi celles des ses camarades et du Graal. Cet engagement se révèlera-t-il être un désastre ?
La mission qui lui a été confié sera-t-elle un échec ?



L'avis de Phooka


Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais il y a quelques mois, grâce à un partenariat jeunesse avec BOB, Mini-Phooka et moi même avions fait une chronique sur le tome 1 des aventures de Tristan dans Le plus jeune des templiers.
Mini-Phooka, qui n'est pourtant pas un grand lecteur, avait été tellement emballé par ce premier tome que la maman (moâ) avait cédé pour acheter le tome 2.
Si vous vous souvenez aussi (sinon allez relire l'article et toc!), Mini-Phooka m'avait bien eu car il avait préféré que je lui lise le livre , plutôt que de se fatiguer à le lire lui même!
Je vous le dis tout de suite, pour celui ci on a fait le "boulot" à deux et sans se faire prier il a lu à peu près la moitié du livre seul et sans que j'ai eu besoin de lui demander (et il a même lu les 70 dernières pages d'une traite ce qui m'a laissée pantoise!)! Autant dire qu'il aime, voire même qu'il adore!
Il faut dire que c'est bien écrit, avec plein de rebondissements! Le lecteur s'attache énormément aux personnages. Tristan est toujours le héros au sens classique du terme, mais Robard apporte une touche d'humour et les filles (Maryam et Célia) ne sont pas en reste. De plus, le méchant Sire Hugh est parfaitement réussi et la poursuite impitoyable qu'il mène envers Tristan est une des clés de ce roman.
Franchement je comprends que mon gamin adore! Il y a de quoi ! Même la maman prend beaucoup de plaisir à la lecture de ce roman. On discute beaucoup des personnages, on se demande ce qu'ils vont devenir. Quel est le secret de Tristan?
Bref... on veut la suite !!
Vivement le tome 3 !

Vraiment une excellente lecture pour les 9/10 ans, garçons ou filles! Je recommande chaudement!




mardi 21 septembre 2010

Exposition Sényphine à Voiron




Sényphine exposera ses toiles à Voiron (à 25 km de Grenoble) à la galerie Gal’Sebyette pendant tous le mois d’Octobre. L’artiste sera présente tous les week end de 16h à 19h30.

L'affiche est tellement belle que je ne peux pas résister et je vous conseille fortement de jeter un oeil sur le blog de l'artiste : Seniphyne. C'est magnifique!

Si j'ai l'occasion j'irais y jeter un oeil!








LE LIVRE SANS NOM..... LA SUITE !



L'Oeil de la Lune est chroniqué ICI




PETIT UP POUR VOUS INFORMER DES DERNIÈRES NEWS
EN DIRECT DES EDITIONS SONATINE:
ON ME PRÉCISE JUIN 2011

MAIS QUE CETTE DATE POURRAIT ÊTRE AVANCÉE SI
LA PRESSION DES LECTEURS CONTINUE...
VOUS SAVEZ CE QU'IL VOUS RESTE A FAIRE !


Du même auteur... toujours ANONYME
Voici la suite tant attendue DU LIVRE SANS NOM
The Eye of the Moon

Les Editions Sonatine nous l'annonce en français pour 2011



Le résumé, pour nous permettre d'attendre:

Et voilà la sensationnelle suite du Livre sans nom, où ceux qui ont miraculeusement survécu à la conclusion sanglante du premier roman sont de retour en ville pour un autre massacre mémorable. Nos jeunes amoureux Dante et Kacy, Sanchez le barman malchanceux, Peto le moine d'Hubal et la mystérieuse Jessica- Ils seront tous entraînés dans le tourbillon de violence entourant Bourbon The Kid, le tueur surnaturel qui est lui-même devenu chassé. Il a sur ses talons des gangs de vampires, les services secrets américains, un couple de loups-garous, des flics corrompus et le Seigneur des Ténèbres lui-même, et aucun d'eux n'abandonnera tant qu'il ne sera pas tué. Mais The Kid a lui aussi une vengeance à assouvir...
Encore plus saisissant, effrayant, passionnant et drôle que le précédent, ce second opus est un page-turner garanti à couper le souffle. Et comme le nombre de morts grimpe dans les rues poussiéreuses de Santa Montega, qui sera le dernier debout?



Qu'est-ce-que j'ai hâte!





lundi 20 septembre 2010

Les Bannis et les Proscrits T3 de James Clemens



Tome 3: La guerre de la Sor'cière



Quatrième de couverture:

La magie sanglante est un pouvoir ravageur. La jeune Elena le tient entre ses mains? et bien plus encore.

Car tout dépend du Journal Sanglant, un puissant talisman forgé cinq siècles auparavant. Seuls les secrets contenus dans ses pages permettront à Elena de vaincre le maléfique Seigneur Noir. Malheureusement, le Journal Sanglant est caché à Val'loa, la cité légendaire sur laquelle règne Shorkan, le bras droit du Seigneur Noir.

Pour s'en emparer, Elena aura bien besoin de ses compagnons, dont le guerrier manchot Er'ril, le seul homme capable de déverrouiller les protections magiques, ou encore de son dragon Ragnar'k?



L'avis de Phooka:

Waouuuu!!!! Un tome qui décoiffe!! De l'action, de l'action et encore de l'action! De nouveaux personnages, le moins que l'on puisse dire c'est que l'on ne s'ennuie pas!! Il est difficile de reposer le livre tellement il se passe de choses à tel point qu'on peut même trouver que c'est un peu trop.

Un tome un peu too much?

De l'action et des grandes batailles ne sont pas pour me déplaire! Ca contredit complètement la lenteur que certains avaient reproché au tome 1. Il n'y a pas un moment de répit et nos héros ont fort à faire. Sans compter que certains d'entre eux oscillent toujours dangereusement entre "le bien et le mal" et on en peut jamais être sûr de la façon dont ils vont réagir! Joach va t'il se laisser contaminer par son bâton de magie noire?  Mogweed, lui est toujours sur la ligne rouge, on n'arrive pas à savoir ce qu'il pense exactement et comment il va finir. Quant à Kral....

Sans compter que de nombreux nouveaux personnages vont entrer dans l'histoire. Ils ont tous un rôle à jouer et une place dans la destinée de la sor'cière. Mais c'est peut être là que je ferais un léger reproche au roman, car à un moment il y a sans doute trop de personnages secondaires importants. J'ai comme l'impression qu'une fois ses personnages crées, James Clemens n'arrive pas à s'en séparer (ce sont ses enfants en quelque sorte!). Du coup il les garde tous et la petite troupe qui accompagnait Elena à ses début devient carrément une mini armée (sans compter les véritables armées alliées tout autour). Clemens se débarrasse quand même de certains personnages en les envoyant sur une autre quête (qui honnêtement surgit un peu de nulle part..), ce qui tend à prouver encore plus qu'il est lui même conscient d'avoir trop de héros et d'être incapable de s'en séparer (Gemmell , lui, les aurait fait purement et simplement disparaître sans autre considération..). Je dis ça pour pinailler, parce que au fond ça ne m'a pas dérangée du tout, mais c'est vrai qu'à un moment (quand arrive le petit mousse Tol je crois), je me dis que quand même ça faisait un peu trop! 
Mais sincèrement ça ne gène pas la lecture et c'est un tome qui est vraiment hyper prenant et difficile à lacher!

Quant à Elena, notre sor'cière bien aimée, elle s'étoffe , elle devient femme (elle a même des nichons maintenant! :)))) et on ne reconnait plus la gamine des débuts! Elle use (et abuse?) de son pouvoir en essayant de ne pas se laisser submerger par lui! Elle doit lutter avec toute sa conscience humaine contre sa moitié sorcière et ce n'est pas chose facile!
En cela elle est aidée par toute sa "troupe", mais surtout par Er'ril. Er'ril, le grand absent de ce tome finalement, est là par son aura et son ombre plane au dessusde toute l'histoire.

En conclusion je dirais juste ceci:

Il me faut le tome 4 et viiiiite!!!!!


Edition Milady, 793 pages, 9 euros

Livre lu en lecture commune avec: Mallou, Iluze, Lisalor, Heclea, Karline05, Penelope, Fildediane, Belledenuit, (Thalia), Frankie, Galleane, Melcouettes, Kristus, Vozrozhdenyie, deliregirl1, Ethernya, Mycoton32


dimanche 19 septembre 2010

CENTURY tome 1 de P.D. Baccalario


L'anneau de feu




Editions : Bayard Jeunesse

A paraître le 23 septembre 2010
400 pages
12,90 euros


Présentation de l'éditeur :

Quatre enfants sont prédestinés pour sauver le monde ! Quelques jours avant la Saint-Sylvestre, trois enfants : un Chinois, Sheng ; un Américain, Harvey et une Française, Mistral s’installent avec leurs parents dans un minuscule hôtel, la Domus Quintilia, à Rome. Ils se lient d’amitié avec Elettra, la fille du gérant et s’aperçoivent qu’ils ont le même âge, et sont nés le même jour : le 29 février. Dans la nuit, une panne d’électricité plonge Rome dans un black-out total. Au même moment, les yeux de Sheng deviennent jaunes, et une vague de chaleur envahit Elettra alors que, dehors, il neige à gros flocons - fait exceptionnel… Conscients qu’il se passe des choses étranges, les quatre amis décident de sortir… et tombent sur un individu qui leur confie, avant d’être assassiné, une valise. À l’intérieur, il y a un parapluie, de curieuses toupies, une drôle de carte en bois, une dent. À partir de là, les enfants vont mener leur enquête, poursuivis par des méchants, appelés eux, dont ils ne connaissent pas l’identité...


L'avis de Phooka:


Tout d'abord quelques mots sur ce livre en tant qu'objet. Rarement j'ai vu un livre de cette qualité! La couverture d'abord très réussie, l'encart central avec cartes et photos qui permettent de visualiser les lieux de l'action. La qualité du papier et de l'impression, elle aussi est franchement magnifique. On ne peut s'empêcher de le toucher, de tourner les pages et de l'admirer! Franchement pour un livre jeunesse c'est vraiment de la très belle qualité! Bravo à Bayard Jeunesse!

Passons maintenant au contenu !

La lecture de ce premier tome de ce qui sera, sans aucun doute une série, est très agréable. Cependant il faut garder en tête que c'est un roman jeunesse. En effet, il y a quand même quelques circonstances assez peu vraisemblables. En particulier, les quatre adolescents de 14 ans se rencontrent de façon franchement incroyable à Rome. Ils sont tous de nationalités différentes (Italie, France, USA, Chine). Ils adoptent l'anglais comme langue commune pour discuter et quand on voit la richesse de leur langage, cela parait très peu crédible! Même chose en ce qui concerne l'enquête faite par ces ados pour déterminer l'identité de l'inconnu qui leur a remis la mallette et qui a été tué quelques instants plus tard. A aucun moment on ne voit apparaitre la police, comme si elle n'enquêtait pas! Étrange non?

Ceci dit, le style de l'auteur est très agréable et le récit est franchement réussi, avec beaucoup de suspens et de surprises. Du coup, on oublie bien vite ces imperfections pour se plonger dans l'histoire et se laisser emporter par l'aventure ! Les quatre ados sont très sympa et on s'attache bien vite à eux. Le tueur à leur trousse est original et réussi, et il en est de même pour les personnages secondaires. L'ensemble forme un tout très cohérent et très agréable à lire.

Comme c'est très clairement un premier tome, il reste énormément de questions en suspens, dont évidemment on aimerait connaître les réponses! C'est un peu frustrant mais c'est le jeu!

En tout cas, cet anneau de feu, est un joli ouvrage pour la jeunesse qui pourra aussi éventuellement plaire aux plus grands.


Pour information: P.D. Baccalario est aussi l'auteur de la série des Ulysse Moore.





samedi 18 septembre 2010

L'EPEE D'ARDENOIS de E. Willem



Tome 1: Garen



Editeur : Paquet
Scénario : Willem, Étienne
Dessin : Ritstier, Willem
Pages : 45
Parution : 24-02-2010


Alors que le petit village de Chassenoix s’endort dans les derniers jours de l’été, une bande de maraudeurs survient et tue le chevalier d’Ardenois, l’un des quatre compagnons de l’aube qui, vingt ans plus tôt, a combattu Nuhy, le seigneur à l’armure noire. Témoin de la scène, Garen, un jeune homme à la tête farcie de récits épiques et de légendes dorées, part avertir le Roi du danger imminent qui le guette, lui, mais aussi les royaumes de Bohan, Herbeutagne et Valdor; car il semble désormais certain que quelqu’un veut relever Nuhy de ses cendres. Garen apprendra à ses dépens que si les légendes restent vivaces, les héros vieillissent et le mal ne porte pas toujours une armure noire qui le rend facilement identifiable…

De belles planches chez BDGest!


L'avis de Phooka:

Une très sympathique BD découverte totalement par hasard à ma médiathèque préférée!
Toute la maisonnée l'a lue avec plaisir (et j'ai été la dernière à pouvoir mettre la main dessus !).
Le scénario est des plus classiques pour un roman de Fantasy. Un jeune "garçon", Garen...le lapin :D, s'est lié d'amitié avec un ancien chevalier (le chevalier d'Ardennois) dont on ne connait pas la passé. Garen a l'habitude de s'entraîner à l'épée (en bois) non loin du village où habite sa famille. Un beau jour une bande de "méchants" menés par un autre chevalier vient détruire le village, et tue le chevalier d'Ardennois. Garen s'échappe par miracle et se retrouve seul au monde. Il va rencontrer des personnages étranges, se retrouver en prison puis il va voir le roi en personne! A partir de là, il va se retrouver mélé à une quête étrange et essayer ainsi de venger son ami le Chevalier.
Très classique donc, mais très réussi. D'abord les personnages sont tous inspirés su Robin des Bois de Walt Disney. Ils sont dessinés de la même façon, mais leur comportements sont très différents! Du coup ils agissent d'une façon différente de ce qu'on attendrait. Et puis il y a de l'humour et de l'action! Ca se dévore très vite et avec plaisir.
La série est prévue en 4 tomes, c'est annoncé dès le début et ça aussi c'est un bon point. On sait où on va!
Je conseille pour les petits et les grands!

Le tome 2 sort en janvier 2011 et je serai au rendez-vous c'est sûr!


vendredi 17 septembre 2010

FOLIO SF fête ses 10 ans avec Book en Stock !



FOLIO SF s'associe à BOOK EN STOCK !
pour vous faire gagner cinq exemplaires de

Dehors les chiens les Infidèles
de Maïa Mazaurette




Trois générations après la défaite des forces d'Auristelle contre les incroyants, les hommes ne connaissent plus qu'un monde plongé dans une nuit éternelle. Pour conjurer la malédiction divine, un seul espoir: réussir la mythique Quête qui ramènera la lumière sur le monde. Un exploit qui nécessite des talents complémentaires autant que des tempéraments bien trempés. Alors, tous les cinq ans, cinq adolescents sont condamnés à l'exil: la réussite, ou une errance sans fin dans la nuit...


Pour ce faire, il vous suffit :

1) de répondre aux questions suivantes

2) envoyer un mail avec vos réponses à l'adresse suivante:

bookenstock.concours (at) gmail.com
(at)=@

avec comme sujet: concours folio SF

3) confirmer votre participation en laissant un commentaire sur ce billet


Questionnaire :


1) Qui n'a pas aimé Flavia ? :D
a) Phooka
b) Dup
c) Les deux

2) Qui a lu A.N.G.E. ?
a) Phooka
b) Dup
c) Les deux

3) Qui a lu Le maître du temps ?
a) Phooka
b) Dup
c) Les deux

4) Qui a écrit La pierre du diable ?
a) David Gemmell
b) Nicole Provence
c) Franck Lourit

5) Quel est l'auteur qui a été le plus chroniqué sur ce blog ?
a) David Gemmell
b) Nicole Provence
c) Jean-Louis Nogaro

6) Qui est l'éditeur attitré de Fiona MacIntosh ?
a) David Gemmell :))
b) Bragelonne
c) Ad Astra

7) Qui est le nouvel éditeur de Laurent Whale ?
a) re David Gemmell
b) Bragelonne
c) Ad Astra

8) Phooka et Dup sont fans de ?
a) David Gemmell
b) Pierre Bottero
c) Les deux

9) Qui a chroniqué le plus de Bit-Lit ?
a) Phooka
b) Dup
c) Les deux

10) Citer un Folio poche, tout genre confondu, chroniqué sur ce blog.


Ce concours reste ouvert jusqu'au 1er Octobre minuit
Bonne chance à tous !



jeudi 16 septembre 2010

LA LOUVE ET LA CROIX de S.A. Swann






Résumé:

Au coeur des sombres forêts des Carpates, frère Semyon von Kassel, chevalier de l'ordre de l'Hôpital Sainte-Marie-des-Allemands de Jérusalem, court comme s'il avait le diable aux trousses. Une bête monstrueuse, mi-homme mi-loup, a décimé ses compagnons. Grâce à lui, l'Église va en faire une arme à son service : les chevaliers Teutoniques recueillent et dressent clandestinement ces terrifiantes créatures pour terroriser les païens. Or l'un de ces loups-garous, une fille nommée Lilly, réussit à s'échapper et trouve refuge auprès d'un jeune paysan qui fera tout pour la protéger des Templiers... mais aussi d'elle-même. Car la sauvagerie du meurtre est la seule vie que Lilly ait jamais connue et si le jeune homme ne parvient pas à percer les ténèbres de son âme, il sera sa prochaine victime...

L'avis de Dup:

Encore un livre que je n'ai pas pu lâcher à partir du moment où je m'y suis plongée...

Cette histoire commence en l'an de grâce 1221... et oui, de la fantasy moyen-âgeuse pour mon plus grand plaisir encore une fois ! Elle se situe en Allemagne, au fond de la forêt des Carpates et prend appuie sur les guerres de religion. L'église, sous le prétexte de convertir les barbares hérétiques Prusäns, envoie dans ces contrées les moines guerriers : les chevaliers de l'Ordre Teutonique. Et c'est par la force qu'ils obligent "les sauvages païens" à devenir chrétien ! Mais en plus de la force de leurs épées, ils utilisent une machine à tuer, dressée depuis son plus jeune âge :une loup-garou, Lilly.
J'ai eu l'impression de lire La Belle et la Bête à l'envers ! :)) Udolf dans le rôle de la Belle et Lilly qui joue la Bête. Mais beaucoup plus violent tout de même...
Elle m'a beaucoup touchée cette Lilly qui subit son dressage, qui lutte contre sa nature de monstre. Perturbée en permanence par son autre moi qui lui parle sans cesse, par toutes les fausses valeurs que lui a inculquées son maître, le chevalier teuton.
Udolf aussi, car il n'est pas épargné par l'auteur: une enfance dévastée par le meurtre de tous les siens même s'il a été adopté par une famille aimante.
Bref, une belle histoire d'amour qui aurait pu être niaise à souhait, mais la magie de l'écriture fait qu'on l'avale sans s'en rendre compte tant il y a d'actions, de violence, de haine contre le fanatisme religieux.

Voilà un one-shot réussi, servit par une écriture agréable et efficace qui en fait un réel page-turner. En tout cas je serai au rendez-vous pour le suivant !

Lecture faite dans le cadre de Dialogues croisés en partenariat avec Librairie Dialogues


Bragelonne
381 pages
20 euros



mercredi 15 septembre 2010

Le mois des littératures de l'imaginaire chez Babelio




Ca y est c'est officiel! Le sujet a été beaucoup discuté sur le forum du cercle d'Atuan.

Le prochain Masse Critique sera dédié à l'imaginaire et pour pimenter le tout, Masse Critique organise un mois des littératures de l'imaginaire du 15 septembre au 15 octobre.

Je relaye donc l'info prise sur le blog de Babelio




Comment ça marche ? 

Pour participer c’est simple, dans un premier temps, vous pouvez nous aider à présenter les oeuvres de ces littératures sur Babelio. Pour cela vous pouvez :
-ajouter une critique sur des oeuvres
-ajouter des citations ou des extraits de vos oeuvres favorites de sf, fantasy, bitlit etc…
-ajouter des étiquettes de classement pour enrichir les pages référençant ces oeuvres
-enrichir ou éditer les présentations des auteurs : éditer les biographies, ajouter des photos libres de droit ou des vidéos d’auteurs etc.
Les éditeurs professionnels sont d’ailleurs bienvenus pour enrichir leurs collections et la présentation de leurs oeuvres, parfois incomplètes.
Si vous repérez des livres ou des auteurs de ces littératures pour lesquels les informations Babelio sont incomplètes (manque de critiques, de citations, ou d’infos d’auteurs), n’hésitez pas à le signaler sur notre forum pour que les autres membres de la communautés vous aident à les compléter : ici.


Les dates ?

Le mois des littératures de l’imaginaire durera du 15 septembre au 15 octobre
Et ensuite ? (où l’on apprend aussi ce qu’on peut y gagner à part le plaisir de faire partager sa passion des littératures de l’imaginaire…:)

Pour conclure ce mois, et en partenariat avec des maisons d’édition spécialisées sur ces littératures de l’imaginaire (et dont les noms sont encore tenus secrets), vous pourrez recevoir gracieusement CHEZ VOUS par la poste des livres sélectionnés par les maisons d’édition partenaires en l’échange d’une critique.

Les membres chroniqueurs seront sélectionnés en fonction de leurs contributions aux pages dédiées aux littératures de l’imaginaire sur Babelio (cf. ci-dessus, alors à vos claviers). Grande nouveauté : il ne sera pas nécessaire d’avoir un blog pour participer…n’hésitez pas à diffuser l’information autour de vous.
La date exacte de diffusion de cette opération de clôture sera connue sous peu…


Et après ?

Si vous avez d’autres idées pour mettre en avant ces littératures pendant ce mois, n’hésitez pas à nous en faire part sur le forum dédié. Et pour nous aider à diffuser la nouvelle, vous pouvez aussi diffuser la petite bannière ci-dessous




mardi 14 septembre 2010

L’HÉRITIER DE KUSHIEL Tome 1 IMRIEL de Jacqueline Carey





Résumé:

Imriel est le fils adoptif de Phèdre, l'Élue de Kushiel.

Enlevé, torturé et réduit en esclavage lorsqu'il n'était qu'un enfant, Imriel est aujourd'hui prince du sang. À la Cour où se trament mille conspirations, nombreux sont ceux qui souhaitent sa mort - de peur qu'il n'ait hérité des dons maléfiques de sa véritable mère, Melisande. Alors qu'il approche de l'âge d'homme et que s'éveillent en lui des désirs de plus en plus vifs. Imriel en vient à partager leurs craintes et se trouve piégé au coeur d'une trame de meurtres et de manipulations où il devra faire face au plus grand des défis : découvrir sa véritable nature.

L'avis de Dup:

800 pages denses, bien remplies, qui m'ont tenue compagnie pendant une dizaine de jours. Je suis emplie du monde créé par Jacqueline Carey et je n'arrive pas à le quitter. Cette idée de partir de la carte de l'Europe, y créer des frontières différentes, des peuples différents également avec chacun leurs particularités, leurs dieux, leurs croyances. C'est tout simplement fabuleux. Et pour mon plus grand bonheur, elle plonge ce monde là dans une époque moyen-âgeuse et je crois que j'ai un gros faible pour cette période.
Imriel à 16 ans lorsqu'on le découvre. On le quitte à 19. Il a un passé bien lourd à porter, tout prince du sang qu'il est. Mais le fardeau qui lui pèse le plus, c'est d'être le fils de sa mère : la belle Melisande, la plus grande traîtresse du royaume D'Angelin.
D'intrigues politiques en intrigues amoureuses, on va suivre Imriel à travers ses aventures, ses voyages, ses découvertes. Il cherche l'amour, l'amitié, et va comprendre que pour recevoir il faut aussi donner. Et c'est si dur quand on a peur de soi, peur de sa vraie nature : il y a du sang de Kushiel dans le sien...
J'ai été transportée par cette histoire, j'ai vraiment vécu au côté de ce prince si attachant, aimé et haï avec lui, je me suis bagarrée, j'ai voyagé à cheval et en bateau, j'ai même subit un siège dans une ville fortifiée mais je me suis bien défendue ! Et maintenant je me sens toute vide, toute seule.
L'auteur abandonne au cours de son livre des personnages forts qui je pense auront leur rôle plus tard. D'autres en revanche qui sont peu creusés, mais ma main à couper qu'on les retrouvera eux aussi. Et puis la mystérieuse Mélisande, que l'on ne rencontre jamais mais qui semble avoir toujours la main mise sur les évènements et sur la vie de son fils, j'aimerai tant "la voir"! :))
Donc vous avez compris, je n'attends qu'une chose: LA SUITE, VIIIIIITE !!!


Je remercie la Ulike Team pour ce magnifique partenariat. Tant le contenu que le contenant m'ont ravi. Il est beau ce livre.


Ce livre a été chroniqué dans le cadre de la rentrée littéraire 2010 en partenariat avec Ulike.


Bragelonne
785 pages
25 euros

samedi 11 septembre 2010

PETITS BECS DU QUEBEC de Marie Rougement



15 euros
106 pages

Quatrième de couverture
Juillet 2008, fin d’année scolaire pour Céline, 15 ans, qui mène une vie bourgeoise et très cadrée entre des parents affectueux et unis, dans l’île de la Réunion. L’arrivée de sa tante Caroline, figure pétillante du show-biz au Québec, va troubler ce quotidien tranquille et solitaire… Pourquoi cette hostilité entre ses parents et cette tante d’Amérique un peu surprenante mais si attachante, si généreuse ? Moments merveilleux, tensions et conflits se succèdent sous la plume de Céline. De vieilles plaies sont mises à nu mais ces épisodes douloureux vont faire évoluer les rapports dans la famille et dessiner pour Céline, les jours à venir sous d’autres couleurs.

L'avis de Phooka:


Décidemment j'adore les partenariats! Que de découvertes j'ai pu faire gràce à eux! En voilà encore un excellent exemple: partenariat chez BOB, je pioche au hasard et je me lance juste parce que le mot Québec fait tilt dans ma petite cervelle (j'en rentrais tout juste du Québec justement). 
Et me voilà avec un joli petit bouquin jeunesse entre les mains! Curieuse je l'ouvre, je commence à lire les premières lignes et je me trouve vraiment happée par les mots, l'atmosphère et la bonne humeur de cette tante arrivée de Montréal et qui rend visite à sa famille à la Réunion! J'ai bien du mal à décrire plus précisément ce qu'il en est ! C'est de la pure émotion. Le roman se lit avec gourmandise et un réel plaisir ! Comme un bonbon sucré et parfumé !
Le choc entre le coté rigide (extra-rigide même), coincé et bourgeois de la famille de Céline face à cette tante exubérante et extravertie et un vrai régal. Toute l'histoire est racontée à travers la vision de Céline, jeune ado "brimée" par des parents qu'elle adore. Elle n'est pas malheureuse, mais elle n'est pas heureuse non plus. Et la visite de sa tante va lui permettre de le réaliser. La confrontation des modes de vie va parfois être violente mais heureusement salutaire pour tous, et le ton employé par l'auteur reste toujours léger. On ne tombe jamais dans la noirceur et le pessimisme, bien au contraire ! C'est un livre optimiste, plein de bonne humeur, parfois drôle et plein aussi d'amour pour cette famille. Un grand coup de fraîcheur dans la grisaille de notre monde actuel !
Bref, un très chouette roman jeunesse que je conseille à tous. Il se lit quasi d'une traite et c'est une grande bouffée de bonne humeur et d'espoir délivrée par l'auteur. J'ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture ! 

Merci à BOB et à Les Soleils Bleus Editions pour ce superbe moment de fraîcheur et de plaisir!

vendredi 10 septembre 2010

KOUBATSOU ET LES JEUX DU SIECLE de Robert Belfiore


Les écrans de brume tome 2.





Editeur : Bayard Jeunesse
Prix : 14.50 € / 95.11 F
ISBN : 9782747026482
Sorti le : 08/03/2010



Présentation de l'éditeur

Ne parlez plus jamais à Loup d'écrans de brume, de voyages dans le Temps et de créatures surnaturelles ! Revenu à la maison, le garçon n'a qu'une idée en tête : finir tranquillement son année de collège en compagnie de Prunelle, sa blonde et pé-til-lante garde du corps. De leur côté, sur l'île du Salut, les Furtifs de Faramyna préparent l'Opération Délivrance : lors des Jeux du siècle, qui auront lieu dans le Colosseum de Capoue, ils tenteront d'arracher le prince Koubatsou des griffes des Mendaxistes. Mais, en l'absence d'Ophéline, la plus vaillante d'entre eux, prisonnière au pays des gargouyes, ces guerriers d'élite seront-ils de taille à vaincre le cruel maître de Koubatsou, le redoutable Horcus Polenzi ? Un second tome au rythme enlevé, qui emportera le lecteur dans un tourbillon d'émotions et de rebondissements.



L'avis de Phooka:




Après un premier tome, Loup et le cristal d'Erax, qui m'avait vraiment enchantée, Robert Belfiore nous livre ici une suite dense et plein de rebondissements!
Polenzi fait un méchant, plus méchant que nature et nos héros auront fort à faire pour contrarier ses plans diaboliques! Y arriveront ils, ça c'est à vous de voir en lisant le roman!
Toujours est-il que le pauvre prince Koubatsou est son prisonnier et que essayer de le délivrer n'est pas chose facile! Les Furtifs de Faramyna, malgré leur courage et leurs talents vont s'y casser les dents! IL faut dire qu'un traitre est parmi eux..
Loup, pendant ce temps, mène une vie paisible-ou presque- sur terre, en compagnie de Prunelle, une jeune "cousine" qui a plus d'un atout dans sa manche!
Beaucoup d'évènements et de rebondissements dans ce tome! J'ai eu un peu de mal au début car j'ai lu le tome 1 il y a déjà longtemps et j'avais du mal à m'y retrouver dans les nombreux personnages! (Il y a pourtant un petit résumé du tome précédant au début, ce qui est une excellente initiative, mais il est un peu trop succint à mon avis).
Mais une fois les personnages "remis en tête" alors j'ai vraiment apprécié à nouveau ce monde, ou plutôt ces mondes, dans lesquels on passe du présent à l'an 79 avant JC sans autre effort que de traverser un écran de brume!
les chapitres sont très courts et pleins de suspens, ce qui fait qu'on a toujours envie d'en lire un de plus (Allez encore un petit!) et on a bien du mal à reposer le roman!
Deux bémols néanmoins:
1/ Je n'aime pas beaucoup la couverture du roman (même chose pour le tome 1 qui a été relooké). C'est trop "naïf" pour mon goût personnel.
2/ Loup m'a manqué! On ne le suit finalement que très peu dans ce gros tome 2 et c'est dommage, parce que c'est un personnage qui est très sympathique et j'aurais aimé passer plus de temps avec lui! J'espère qu'on le retrouvera plus souvent dans le tome 3!

En tout cas, une chouette série à partir 12/13 ans. Ce tome 2 est beaucoup plus gros et dense que le premier, pour le plus grand plaisir des lecteurs!



jeudi 9 septembre 2010

A COMME ASSOCIATION : la bande annonce



"A comme association": la nouvelle série fantastique écrite par deux auteurs phares de la littérature pour la jeunesse: Erik L'Homme et Pierre Bottero. Les deux premiers tomes seront en librairie le 14 octobre: "La pâle lumière des ténèbres", par Erik L'Homme, et "Les limites obscures de la magie", par Pierre Bottero. 






 Il me les faut!!! 
J'ai vraiment hâte de lire cette série!


mercredi 8 septembre 2010

Merci BAAM !!!!



Un petit billet, une fois n'est pas coutume, pour remercier les éditions BAAM!
Sur facebook j'ai gagné les trois tomes de Young Samuraï de Chris Bradford, dont j'ai beaucoup entendu parler, mais que je n'ai pas encore eu le plaisir de lire!
ce sera bientôt chose faite gràce à ce concours!
Alors merci BAAM!



Tome 1 : La voie du guerrier 


Jack Fletcher fait naufrage au large des côtes du Japon. Son père et le reste de l'équipage sont massacrés par des pirates ninjas. Secouru par Masamoto Takeshi, le guerrier légendaire, le seul espoir de Jack sera de devenir un véritable samouraï. Ainsi espère-t-il se venger de l'homme qui a fait de lui un orphelin : le terrifiant OEil-de-Dragon. 




Tome 2 : La voie du sabre


Après un an d'entraînement dans son école de samouraïs, Jack a de gros ennuis... Alors qu'il se prépare au Cercle des Trois, un rituel ancestral mettant à l'épreuve l'Esprit, le Corps et l'Ame, il se retrouve confronté à la terrible bande du Scorpion, qui vise à chasser du Japon jusqu'au dernier gaijin... Mais là n'est pas le pire : son ennemi juré - le ninja Oeil-de-Dragon - est toujours à ses trousses. Il est prêt à tuer pour mettre la main sur le trésor que Jack détient. Le jeune samouraï saura-t-il maîtriser la Voie du sabre pour survivre à un combat à mort ? 
 et le Tome 3 qui va sortir!
La voie du dragon





Donc vous allez très prochainement en entendre parler sur ce blog!!!

Dernière minute: Les 3 livres sont aussi à gagner chez BOB allez zou, foncez!