lundi 28 février 2011

LEVEL 26 Tome 2 DARK PROTHECY de Anthony Zuiker






Editions Michel Lafon
364 pages
19,50 euros







4ème de couverture:


Steve Dark devrait être au fond du gouffre : la femme qu’il aimait est morte par sa faute, massacrée par le même psychopathe qui a tué ses parents adoptifs.

Mais Dark n’est pas un homme ordinaire. C’est un chasseur, capable de se glisser dans la peau des tueurs les plus aguerris et d’infiltrer leurs pensées meurtrières pour mieux les traquer. Loin de baisser les bras, il se sent désormais investi d’une mission qui n’est pas limitée par les règles de la police et qu’il ne soumet à aucune autorité, qu’elle soit gouvernementale ou morale. Une mission qui, il l’espère, lui permettra enfin de restaurer la justice.

PLUS QU’UN THRILLER, UNE EXPÉRIENCE EN LIGNE


Toutes les trente pages, Internet peut prendre le relais du roman :
Connectez-vous sur level26.com ou scannez le mobile tag et regardez les séquences réalisées par Anthony Zuiker, sur votre ordinateur ou directement sur votre téléphone.




L'avis de Dup: (attention, risque de spoiler sur le tome 1)


PLUS QU'UN THRILLER, UNE EXPÉRIENCE EN LIGNE... Bon, c'est écrit en gros, recto et verso du livre. Et bien moi, je n'ai pas eu le temps de vivre l'expérience en ligne. Cela mettait beaucoup trop de temps pour se connecter (trop de monde ?), et je n'en pouvais plus d'attendre alors que je n'avais qu'une envie: LIRE LA SUITE. Après plusieurs tentatives infructueuses, j'ai abandonné pour me contenter de l'expérience thriller... et croyez-moi, c'est déjà bien suffisant !!!

Dans le premier tome ICI, Steve Dark a décroché suite au massacre de sa famille adoptive, et Tom Riggins son patron des Affaires Spéciales (AS) doit se battre pour le relancer sur la piste du monstrueux Sqweegel.

Dans ce tome 2, Steve Dark a décroché suite au massacre de sa femme et se persuade qu'il veut vivre comme Mr Tout le monde et profiter de sa petite fille de 5 ans... mais il ne peut s’empêcher de rester à l'écoute des meurtres commis de part le monde. Et lorsque cette série de meurtres commence, avec des mises en scène macabres, il décide de se lancer dans la traque. Aidé par une mystérieuse Lisa Graysmith qui lui propose ses services et qui semble avoir le bras encore plus long que les AS. Et Tom Higgins va se battre pour l'écarter... Il ne faut pas que son poulain replonge, car il en va de sa santé mentale. En plus on sait depuis la fin du tome 1 que Riggins détient des informations "génétiques" glaçantes sur Dark. Et même si on se doute... cela reste en suspend tout du long du livre. Et plus on avance et plus on se dit que la révélation va être pire que prévue...
Qui est cette Lisa dont la motivation est soit-disant une vengeance, sa petite soeur ayant été débitée en petits morceaux par un tueur en série ? Par qui est-elle chapeautée ?
Entre en scène également un journaliste, Knack, détestable à souhait. Le genre pourri, fouineur, prêt à vendre sa mère ou son âme, voire les deux pour un scoop. Mais son rôle dans l'histoire évolue sans cesse. Va-t'il enrayer la machine ? Précipiter les évènements ? Va-t'il être victime ou tout simplement est-il manipulé ? Et par qui ? 

Les questions tournent en boucle dès le début...la clé ne vient qu'à la toute fin. Du grand art ! 
Les chapitres s’enchaînent, les pages s'avalent, pas de temps mort. Je n'en dirai pas plus, si ce n'est que c'est un pur régal pour les amateurs de thrillers. 
Le tout sur fond de cartomancie : on découvre les différentes arcanes majeures et mineures du tarot et leur signification. Donc instructif en plus... 

Que demande le peuple ? UN AUTRE !!! D'autant que : 
1) On n'a pas eu la révélation... grrr  
2) L'épilogue qui je dois le dire m'a laissée sur le c**, laisse la porte grande ouverte pour d'autres aventures aux côtés de Steve Dark.

Vous trouverez d'autres avis chez lagrandestefNephEmeraldaLisalorKrikri


Merci à Camille de chez Michel Lafon pour cette lecture plaisir !


dimanche 27 février 2011

En mars chez J'ai Lu


 
 
DOUGLAS PRESTON / MARIO SPEZI


LE MONSTRE DE FLORENCE


Sortie le 02/03/2011

Entre 1974 et 1985, sept couples d’amoureux ont été assassinés au milieu des collines de Florence. S’ensuivirent des dénonciations, des folles rumeurs, plusieurs procès… mais le coupable court toujours.
Preston et Spezi décident alors de reprendre l’enquête. Une enquête qui dérange en haut lieu, au point que Preston a été accusé de complicité de meurtre et de détournement de preuves. Et Spezi… d’être lui-même le Monstre


********************


OLIVIER DESCOSSE

LA SPIRALE DES ABYSSES


 
Sortie le 09/03/2001

Ex-mercenaire et ancien policier d'élite, Serge Papadakis ignorait qu’il avait un fils, conçu trente ans plus tôt. Et voilà que son ancienne petite amie réapparaît pour lui annoncer son existence… et sa disparition. Succombant à sa pulsion de paternité, il se lance sur ses traces. Une route inattendue, terrifiante, placée sous le signe de la violence et de la barbarie. Qui est vraiment Thomas, son fils ? Confronté à l'inimaginable, Papadakis verra ses certitudes vaciller, emportées dans le tourbillon de la Spirale des abysses.


********************

CASSANDRA O’DONNELL
 
REBECCA KEAN – 1
 



Sortie le 02/03/2011



« Depuis le temps que je me planquais et que je filais doux, cela devait bien finir par me tomber dessus un jour. Inutile de la jouer discrète à présent, toute la communauté surnaturelle de Burlington (oui, c’est un trou perdu et pourtant, il y a foule) a découvert mon existence. “Et après” me direz-vous? Eh bien, une sorcière de guerre, ça ne court pas les rues. Les autres clans le savent, eux. Je suis dans une belle panade. Surtout qu’à présent, le Directum me demande d’être son Assayim. Ou, si vous préférez, son tueur à gages… »


********************

CHARLAINE HARRIS 
 
LES MYSTÈRES DE HARPER CONNELLY – 2
Pièges d’outre-tombe
 




« Depuis que j’ai été frappée par la foudre, je suis dotée de capacités hors du commun, c’est le cas de le dire. Je retrouve les morts et peux dire ce qui les a tué. Mais depuis que j’en ai fait mon job, je me suis fait des ennemis. Alors, quand en pleine démonstration de mes talents dans un ancien cimetière de Memphis, je tombe sur un corps fraîchement assassiné et plutôt compromettant… Suspectée, je n’ai d’autre choix que de découvrir la vérité. »


********************

NALINI SINGH 
 
CHASSEUSE DE VAMPIRES 
– 1 Le sang des anges




« Je suis Elena Deveraux et j’ai beau être la meilleure chasseuse de vampires du moment, je ne suis pas sûre d’être à la hauteur de mon prochain job. Mon employeur étant le terrifiant Raphael, archange à la beauté redoutable, je n’ai aucun droit à l’erreur… même si c’est mission impossible. Cette fois ce n’est pas un simple vampire rebelle que j’ai à chasser. C’est un archange déchu. Quand les archanges jouent, les mortels cassent. »


********************

MARJORIE M. LIU 
 
L’ŒIL DES CIEUX





Blue Perrineau est un membre actif de l’agence très spéciale de détectives Dirk & Steele. Spéciale? Et pas qu’un peu. Ses membres ont certaines… comment dire… particularités. Celle de Blue est d’être électrokinésiste. L’affaire qui se présente à lui n’est pas habituelle: son père, mourant, lui révèle l’existence de son demi-frère et lui demande de le retrouver. Facile pour un détective, non? 
Si seulement c’était aussi simple…



********************


JOHN LANG

Le donjon de Naheulbeuk
L’orbe de Xaraz




Véritable phénomène culturel, la saga Naheulbeuk a commencé en 2000, sur internet, par la diffusion gratuite de trois premiers sketches comiques. Les mésaventures de cette bande d'anti-héros ont immédiatement rassemblé des hordes de passionnés, impatients de connaître la suite de l'histoire. Depuis, John Lang n'a cessé de mettre en ligne des épisodes et des bonus divers sur une série toujours plus populaire. 
Après le succès des deux premières saisons adaptées en BD (éd. Clair de Lune), et celui du roman inédit La Couette de l'Oubli correspondant à la troisième saison (éd. Octobre, puis J’ai lu), L'Orbe de Xaraz nous dévoile le quatrième chapitre de la saga... avec un humour toujours aussi présent, et fidèle à l'esprit chaotique de Naheulbeuk !


********************

JOHN CONNOLLY

Le livre des choses perdues



Il était une fois — car c'est ainsi que toutes les histoires devraient débuter — un garçon de 12 ans qui venait de perdre sa maman. Inconsolable, David a trouvé refuge dans les livres pour oublier le remariage de son père et la naissance de Georgie, son demi-frère.
Une nuit, persuadé d'entendre sa mère l'appeler, David découvre un passage caché au fond du jardin. Il le franchit et se retrouve propulsé dans un monde fantastique, peuplé de personnages issus de ses lectures et de son imaginaire.
Alors que la Seconde Guerre mondiale déferle sur l'Europe, David entame un périple à la recherche d'un vieux roi qui conserve ses secrets dans Le Livre des choses perdues, sésame qui permettrait au jeune garçon de quitter ce royaume. Mais le conseiller du souverain a pour lui d'autres desseins...



********************


PITTACUS LORE

NUMERO QUATRE





NOUS

sommes parmi vous.

NOUS

vous regardons lire ceci.

NOUS

sommes dans votre ville, votre village.

NOUS

vivons dans l’anonymat.

NOUS

attendons le jour où

NOUS

nous retrouverons.

NOUS

lutterons jusqu’au bout. Si

NOUS

l’emportons,

NOUS

serons sauvés et

VOUS

également.

SI NOUS PERDONS, TOUT EST PERDU.






samedi 26 février 2011

Concours SKELETON CREEK avec Bayard Jeunesse




Comme me l'a promis Sarah,
Book en Stock et les éditions Bayard Jeunesse
vous proposent de gagner
un exemplaire de Skeleton Creek

Oui, un seul...la lutte va être sévère :))


Bon, en attendant, si vos réponses sont bonnes et que le tirage au sort tombe sur vous, c'est du 100% !!!


Pour augmenter vos chances, n'hésitez pas à faire suivre ce concours sur votre blog, sur twitter ou facebook. Chaque relais comptera pour une participation supplémentaire.
Laissez nous un petit com ici et envoyez vos réponses à notre boite concours habituelle: bookenstock.concours[at]gmail.com.   N'oubliez pas de nous faire savoir si vous avez fait suivre le concours...ce serait ballot sinon :))

  Questions: 

 1) Si "Bryan is in the kichen", qui est à Skeleton Creek ?
  (et on ne se moque pas de ma bourde s'il-vous-plait !!!)

  2) Ryan est armé d'un stylo dans cette enquête, quel est le moyen d'investigation de Sarah ?

  3) Quelle est la couleur de l'enveloppe utilisée par Sarah pour me contacter ?


  Quelques liens pour faciliter votre recherche:
Ma chronique du livre
Le marketing by Bayard Jeunesse


Le concours est ouvert jusqu'au Mercredi 9 mars 2011 minuit...dépêchez-vous !!!
Envois en France métropolitaine, Belgique et Luxembourg.




BONNE CHANCE A TOUS

vendredi 25 février 2011

Bragelonne en Mars/Avril 2011



LE 18 MARS
  • Imriel #2 : La Justice de Kushiel de Jacqueline Carey
  • Codex Aléra #3 : La Furie du Curseur de Jim Butcher
  • La Cité à la fin des Temps de Greg Bear
LE 25 MARS
  • L’Épée de vérité de Terry Goodkind
         #1 : La Première leçon du Sorcier (édition découverte à 10 €)
         #2 : La Pierre des larmes (édition découverte à 10 €)
         #11 : L’Ombre d’une Inquisitrice

LE 22 AVRIL
  • Anita Blake #13 : Micah de Laurell K. Hamilton
  • La Trilogie Valisar de Fiona McIntosh
         #2 : Le Tyran (édition brochée)
         #3 : La Colère (édition reliée)
  • Chroniques des Dieux #2 : L’Ombre du chevalier de James Clemens
  • L’Exilé #1 : L’Honneur de l’exilé de Mercedes Lackey
  • Le Destin des Nains #1 : Le Gouffre noir de Markus Heitz
  • Sanctuaire #2 : L’Alliance des hérétiques de David Weber
     
     

LES LARMES D'ARTAMON Tome 1 de Sarah Ash




Seigneur des Neiges et des Ombres



 

Ce roman est publié en grand format chez Bragelonne, 453 pages , 22 euros ou en format poche chez Le Livre de Poche, 736 pages, 7,50 euros.


Résumé:

Gavril Andar mène dans le Sud une vie paisible... jusqu'au jour où de féroces guerriers viennent bouleverser cette sérénité. Ramené de force dans le royaume hivernal d'Azhkendir, il apprend que le roi, son père qu'il n'a jamais connu, a été assassiné, et que dans ses veines coule le sang brûlant du Drakhaoul.
Dès lors, le destin du jeune Gavril est scellé. Prisonnier de Kastel Drakhaon, cerné pas les glaces, il est censé venger la mort de son père. Mais le jeune homme doit lutter pour garder son âme humaine et retenir les sombres instincts qui menacent de s'emparer de lui. Car être Drakhaon ne signifie pas seuleument accéder au trône d'Azhkzndir: cela implique de devenir un guerrier-dragon, d'un puissance extraordinaire... et de puiser dans le sang d'innocents pour survivre!

L'avis de Phooka:

Y'a pas à dire, j'aime l'univers de Sarah Ash!
Ayant commencé à découvrir son monde "d'Artamon" par les préquelles (La traque de l'ombre et La fuite dans les ténèbres), ce qui n'est pas l'ordre " normal", j'avais déjà succombé à cet univers complexe et captivant.
Dès les premières pages de ce tome 1 de la trilogie des larmes d'Artamon, je me suis tout de suite retrouvée plongée dans ce monde que je connaissais déjà bien. Et ce qui était étrange pour moi c'était de re-découvrir des personnages et des lieux que je connaissais déjà à travers les préquelles, mais sous un angle totalement différent! Alors du coup, j'ai un peu plus de mal à imaginer ce que peuvent ressentir les gens qui ne connaissent absolument pas ce monde quand ils plongent dans ce tome 1. Ressentent -ils immédiatement  toute la puissance et l'envoutement de l'écriture de Sarah Ash? Ou alors est-ce distillé petit à petit? Je pencherais pour la deuxième solution, car tout doucement elle nous plonge dans un monde d'intrigues, de complots, de science et de magie (on a du mal d'ailleurs à savoir où s'arrête l'un et où commence l'autre..)
Elle nous fait rencontrer tous les personnages clés du récit, personnages souvent troubles dont on a du mal a percevoir s'ils sont "bons" ou "méchants". Ils ont souvent un coté sombre plus ou moins marqué, que ce soit Gavril dont le coté Drakhaon est clairement le coté sombre et pourtant Gavril est sans doute un des héros les plus sympathiques du roman. D'autres aussi ont leur coté sombre, mais de façon plus  subtile, plus masquée, plus difficile à déceler. Que faut-il penser de Jaro, de Velemir ou de Kazimir, Ils ont tous leurs raisons d'agir, leur passé qui influence leurs actions... Eugène est clairement le "méchant" de l'histoire, mais son attitude vis à vis de sa fille Karila, ses réflexions nous font parfois douter...
Et puis il y a quand même des "gentils," en fait je devrais surtout dire des "gentilles" car ce sont surtout deux femmes qui semblent au dessus de tout soupçons (rassurez vous il y en a une aussi qui est parmi les "affreux pas beaux"! :)). La mère de Gavril bien sûr qui fera tout pour le sauver et dont la naïveté sera la perte, mais surtout Kiukiu. Kiukiu dont l'innocence et la candeur sont un havre de fraicheur au milieu des trahisons et des complots qui sont les bases de cette société. Mais innocence ne veut pas dire bêtise ou "culcul la praline" dans le cas de Kiukiu. Si au départ elle peut paraître victime, elle devient peu à peu maîtresse de son destin et j'espère bien la retrouver dans la suite et voir comment elle va évoluer.
Compte tenu de la force des nombreux personnages qui hantent ce récit, le monde dans lequel ils évoluent est presque secondaire. Pour ma part, je m'en fiche presque un peu. Ce sont des petits royaumes comme souvent dans les romans de fantasy et le seul élément important est la rigueur de la météo. Ce froid qui paralyse les déplacements et tue les gens, la neige et la glace qui sont au final un personnage à part entière.

Un premier tome très réussi et accrocheur. Le style de Sarah Ash est vraiment très plaisant. Elle a le don pour créer et faire vivres ses personnages. Peut être certains pourront lui reprocher de ne pas passer assez de temps à expliquer et décrire le monde dans lequel ils vivent, mais sincèrement ça n'est pas utile. Sarah Ash écrit pour ses héros et c'est ce qui en fait un auteur à part en Fantasy. C'est vraiment une très belle réussite!

Lecture commune réalisée avec: 
Ptitetrolle de Lectures Trollesque
Ethernya de lightbutterfly
Didi8921 de Lovebooks


jeudi 24 février 2011

SKELETON CREEK Livre 1 de Patrick Carman






4ème de couverture.

Il se passe des choses étranges à Skeleton Creek. Des choses terrifiantes.
Avec Sarah, ma meilleure amie, j’ai tenté de percer un sinistre secret. J’ai failli en mourir. À présent, je suis coincé chez moi, une jambe dans le plâtre. Je ne peux plus faire confiance à personne. C’est à peine si j’ose croire à ce que j’ai vu et entendu.
Depuis que nos parents nous ont interdit de communiquer, Sarah et moi, je suis désespérément seul. Je m’efforce de mettre cette effrayante histoire par écrit pendant que Sarah, armée de sa caméra, poursuit notre enquête. À chacune de ses découvertes, elle m’envoie un mot de passe qui me permet de visionner la vidéo en cachette.
Ainsi, ensemble, nous continuons à traquer le mystère, prêts à tout pour exhumer la vérité.
Mais, nous le savons, rien n’est plus dangereux que de vouloir déterrer les fantômes du passé. Surtout dans une ville comme Skeleton Creek.





Comme Sarah m'a écrit, je lui ai répondu:








Sarah m'a répondu et promis de me tenir au courant ;)
En attendant elle m'a proposé un autre exemplaire du journal intime de Bryan à vous offrir:




 Je vous annonce donc un nouveau concours tout prochainement sur Book en Stock !!!
Merci Bayard Jeunesse !


Un autre avis chez Mina



mercredi 23 février 2011

FREY de Chris Wooding




Edition Bragelonne
432 pages
22 euros

Présentation de l'éditeur

Frey est le chef d'une petite bande d'aventuriers vivant chichement d'activités illégales. Son équipage s'en sort toujours avec les moyens du bord : magie noire de contrebande, lames bien affûtées ou... courir très vite. Du
coup, lorsqu'il entend parler d'un navire chargé d'un trésor qui a tout d'une proie facile, Frey croit que sa fortune est faite. Or l'opération tourne mal et notre ami malfrat devient
l'ennemi public numéro un, avec toutes les forces de la Coalition à ses trousses.


L'avis de Phooka:

Imaginez un mélange de Western Spaghetti, de Space Opéra et de batailles aux sabres et vous aurez un tableau assez proche de ce que peut être Frey.
Rajoutez à cette base, des héros fatigués, au passé hanté et au comportement pas toujours net, saupoudrez d'un soupçon de magie démoniaque, et glacez le tout avec des complots et des machinations machiavéliques. Secouez, mélangez, mettez au four (oops non je m'égare là!).
Voilà donc les ingrédients de Frey.
Un mélange assez savoureux et réussi, même si parfois on peut trouver que certains effets et révélations sont prévisibles et on ne prend à espérer que ça décolle un peu plus. Mais là, je pinaille car le roman en lui même est très agréable à lire. Il faut le prendre pour ce qu'il est, un moment de plaisir, sans autre ambition. Un peu comme un bon film d'action que vous allez voir au ciné pour vous changer les idées. Et dans cette optique, Frey est très réussi. De l'action, des mystères, des complots, tout y est. Les héros sont fatigués, animés par des motivations pas toujours claires et ils se dévoilent petit à petit au cours du récit. Leur passé n'est pas glorieux pour la plupart et ils traînent leurs erreurs avec eux. Tous, sans exceptions ont un passé trouble, que ce soit Jez la navigatrice, la petite dernière à embarquer sur le Ketty Jay, ou Crake qui n'est pas censé faire partie de l'équipage, ou le doc et les autres et même Bess... oui même Bess a un passé...Ils ont du mal à s'en remettre, ne font confiance à personne et pourtant petit à petit cet équipage, sous le commandant du capitaine Frey (qui n'est pas en reste en matière de passé trouble et de comportement pas net), va commencer à s'apprécier, à s'unir et à devenir un vrai équipage soudé. Chacun va essayer de vivre avec son passé, et réapprendre à faire confiance aux autres...On les suit donc dans cette partie cruciale de leur vie, pendant une courte période pendant laquelle ils vont se retrouver bien malgré eux mêlés à une machination diabolique visant à renverser le pouvoir. Ils vont devoir faire face à la situation, et surtout faire face à leurs démons par la même occasion. Scénario un peu bateau et éculé, oui, mais qui marche bien.
Le monde dans lequel les héros évoluent est assez complexe, je reconnais que je ne le "visualise" pas très bien (se déplacent-ils d'un pays à un autre? D'une ville à une autre? Je ne sais pas trop..) , mais ça ne gène en rien la lecture car ce n'est pas réellement important pour le récit.
Ca part parfois un peu dans tous les sens, mais on réalise que ces digressions sont importantes pour nous faire comprendre la vie des protagonistes de l'histoire. La fin est un peu abrupte, et personnellement j'aurais aimé en savoir un peu plus sur le futur des personnages. En particulier celui de Bess, que je vous laisse découvrir et pour laquelle j'ai un attachement tout particulier.

Comme je le disais plus haut, il faut prendre ce livre pour ce qu'il est. Une sorte de western revisité et en profiter pleinement sans se poser de questions. C'est un livre léger, pleins de batailles, d'action et de personnages intrigants. A lire pour se changer les idées!




Merci à Livraddict et aux éditions Bragelonne pour cette sympathique découverte!


pour plus d'avis vous pouvez découvrir: nymeria, Ptitetrolle, BlackWolf, lounapil, louve


mardi 22 février 2011

Résultats du concours FEDEYLINS





Le principal d'abord
LES GAGNANTS SONT:


YOUENN ROSMORDUC, MALORY GIERLINSKI et MALALA RASAMISON



UN GRAND BRAVO A EUX !!!



Les réponses étaient:

1)  Glark
2)  Les transmetteurs, les récolteurs, les bâtisseurs, les créateurs et les prieurs.
3)  Le LOTUS, et non le nénuphar !!!


Vous avez été vraiment nombreux à participer, merci à vous. Il va bientôt falloir envisager d'embaucher une secrétaire !!! :))
Quasiment tout le monde avait les bonnes réponses (à part quelques nénuphars de ci, de là...)

lundi 21 février 2011

MONSTER HIGH de Lisi Harrison



Éditions Castelmore
322 pages
12,90 euros
( Sortie le 11 mars 2011 )


Résumé:

Des créatures branchées à mort !
Frankie Stein vient tout juste de s’inscrire à Merston High, le lycée de la petite ville de Salem. Elle a hâte de voir ce qui l’y attend : des fêtes incroyables, des virées shopping entre copines et des garçons sexy, c’est sûr !
Mais Merston High renferme un secret monstrueux : les rejetons des créatures les plus célèbres de tous les temps y côtoient des ados tout à fait normaux. Frankie elle-même s’est éveillée à la vie il y a quinze jours sur une table de laboratoire, sous l’apparence d’une jeune fille de quinze ans avec quelques points de suture sur les articulations et des boulons sur le cou. Elle est assez maligne pour se douter que si jamais son secret était découvert, tous ses rêves s’écrouleraient…


L'avis de Dup:

Alors voilà donc le fameux Monster High qui fait fureur aux USA. Plus de six millions d'exemplaires déjà vendus de ce tome 1 !!! Et vous savez quoi ? Je pense que Castelmore va exploser ce chiffre.
C'est LE livre à offrir par excellence à une ado ou une pré-ado. Mais je dis bien une, pas un...
Il m'a fait faire une révision intensive de toutes les marques de fringues, chaussures et accessoires à la mode. Et j'allais oublier le maquillage ! Ce qu'on doit porter pour être in, non pardon on ne dit plus in, ni branchée, on dit "voltage" :))
Mais on ne s'ennuie pas tout au long de ces 300 pages car l'auteur a beaucoup d'humour et même si cela reste des dialogues entre ados, les blagues, les vannes fusent et c'est très sympa à lire.

Donc dans ce lycée de Merston High se cottoient des ados dont la principale préoccupation n'est pas la teneur des cours, mais plutôt qui sort avec qui, ou si untel voudra bien sortir avec moi. Seulement au milieu de ces ados normaux (comme vous et moi :)), bon d'accord à l'époque!) se glissent l'arrière-petite-fille de Frankeinstein, l'arrière-petite-fille de Dracula, l'arrière-petit-fils du Dr Jeckyl, une petite meute de loup-garous qui ont de sacrés problèmes d'épilation mdr, et même une descendante de Cléopatre...mais momifiée !!! Et tous font des efforts pour se fondre parmi les "normies" (nous quoi!). Ils ont fondés une communauté à Salem : les RAD. Les Résistants à l'Apparence Dominante.
Pourtant Frankie Stein aimerait tant pouvoir vivre au grand jour, sans être obligée de cacher ses coutures, ses boulons de branchement et devoir se tartiner d'une couche de fond de teint partout pour masquer la belle couleur menthe à l'eau de sa peau.

Sous une apparence de légèreté, le problème de l'acceptation de la différence de l'autre est sérieusement abordé, creusé et je l'espère fera réfléchir nos têtes blondes.

Vous pouvez découvrir tout l'univers de Monster High sur le site officiel français: ICI

Je remercie Marie des Éditions Castelmore pour cette lecture divertissante en avant première.

Vous trouverez d'autres avis chez Mallou ainsi que chez Hecléa

dimanche 20 février 2011

Février chez J'ai Lu



LINWOOD BARCLAY

CETTE NUIT-LÀ


Imaginez... Vous avez quatorze ans. Vous faites le mur pour la première fois. Le lendemain matin, la maison est vide. Votre famille s'est volatilisée. Découvertes troublantes, coups de fil anonymes, messages inquiétants : vingt-cinq ans plus tard, le passé resurgit... Une intrigue magistrale qui se joue de nos angoisses les plus profondes, menée à un train d'enfer par le nouvel expert du thriller familial.



********************



ANNE RICE

L’HEURE DE L’ANGE


Lucky, Toby ou encore Tommy... son nom importe peu. L'important, c'est sa discrétion, son professionnalisme, sa compétence à exécuter froidement les cibles qu'on lui désigne. Il est abordé par un mystérieux Malchiah, qui sait tout de lui et prétend être son ange gardien. Il lui offre de racheter ses crimes, en sauvant des vies plutôt que de les prendre, et lui propose un bien étrange marché : Lucky se retrouve au Moyen Age, où il doit aider une famille juive accusée de meurtres rituels. Est-ce une chance, un rêve ou un cauchemar ?


********************


CHRISTOPHER PIKE

La vampire. 2
Sang Noir




« Je m’appelle Alisa Perne. Mon ami Ray et moi sommes des vampires. S’il a du mal à s’habituer à sa condition de buveur de sang, mes 5000 ans d’expérience font de moi un excellent professeur.
Nous sommes les derniers de notre espèce… du moins, c’est ce que je croyais.
Les États-Unis sont la proie d’une vague de meurtres sanglants. Mon petit doigt me dit que d’autres vampires sont dans le coup. Si c’est le cas, c’est à moi d’arrêter le massacre… Et ça ne va pas être beau à voir. »



********************


PIERRE BORDAGE

L’Enjomineur, 1794



Prisonnier de la cage d'or de Mithra, égaré dans le labyrinthe de l'haoma, , l'élixir de la mémoire et de l'immortalité, fasciné par les yeux jaunes du Père des Pères sous la cagoule, Emile ne sait plus : est-il bien l'enfant d'unre fée ? Est-il l'Atar de la fin des temps, le roi des rois dont l'avènement approche, puisque Terreur et Révolution ne sont qu'une étape d'un projet séculaire ? Que reste-t-il alors des filles des eaux et de la mission à lui confié par Mélusine ?
« L'esprit du mal change en haine la souffrance des hommes, il les dresse les uns contre les autres. » Dans l'Ouest la guerre civile fait rage. Tantôt Blen, tantôt combattant de l'armée catholique et royale, Cornuaud, lui, traverse à grands pas fougueux, la Vendée en flammes, toujours possédé par la sorcière africaine, et regagne Nantes où Carrier fait de la Loire la « baignoire nationale » de la répression.


********************

NEIL GAIMAN

Neverwhere nouvelle édition


Dans une rue de Londres, un soir ordinaire, Richard trouve une jeune fille au sol, blessée. Il la prend dans ses bras, elle est d'une légèreté surprenante. Le lendemain, tout dérape : sa fiancée le quitte, on ne le reconnaît pas, certains ne le voient même plus. Le monde à l'envers, en quelque sorte.
Car il semblerait que Londres ait un envers, la « ville d'En Bas », une cité souterraine où vit un peuple d'une autre époque, invisible pour le commun des mortels. Comme plus rien ne le retient « là-haut », Richard rejoint les profondeurs...
Roman inclassable, Neverwhere fourmille d'idées, de rebondissements et de personnages iconoclastes. Le voici pour la première fois en français dans la version author's cut revue et augmentée par l'auteur.


********************

KRESLEY COLE

Les ombres de la nuit
3. Charmes



Il y a 180 ans, le loup-garou Bowen MacRieve a perdu sa compagne. De nos jours, il participe à un concours dont la récompense est une clé qui permet de revenir dans le passé. Durant ce tournoi, il rencontre Mariketa, une jeune sorcière qui ne maîtrise pas encore ses pouvoirs… et qui va vite se retrouver entourée d’ennemis !


********************

SHERRILYN KENYON

Le cercle des immortels
9. L’homme-tigre



Lorsque le garou Wren Tigarian aperçoit Maggie Goudeau, il est fasciné. Sa nature est de traquer et de détruire, pas d’aimer : pourtant c’est une attirance véritablement animale qui le pousse vers elle. Mais la liaison des jeunes gens provoquent la colère des ennemis de Maggie. Pour la protéger, Wren devra élucider le meurtre de ses parents… quitte à remonter dans le temps.

(Le tome 10 inédit, Lune noire, est sorti en avril 2010.)

samedi 19 février 2011

Les éditions de l'Homme sans nom (Fantasy)





Dans le monde des petits éditeurs, nous avons décidés aujourd'hui de mettre en avant Les éditions de l'Homme sans nom!

Voici leur propre présentation telle que sur leur site

Les Editions de l’Homme Sans Nom sont un projet un peu fou, qui naquit dans l’esprit d’un seul homme, Dimitri Pawlowski.
Après avoir passé deux ans en tant que secrétaire d’édition d’une maison d’édition de mangas, et avoir appris les ficelles du métier (toutes les roublardises nécessaires), et profitant de ses nombreux contacts dans le monde du livre, ainsi que de son intérêt infini pour la littérature, Dimitri décida de se lancer dans le grand bain, et de monter son propre projet.
Le marché des livres sur les paysans andalous du XVIe siècle étant saturé, il se tourna vers sa seconde passion : la littérature de l’imaginaire, du fantastique à la S-F en passant par la fantasy. S’entourant peu, mais s’entourant bien, via des indépendants compétents n’alourdissant pas la structure, il se lance petit à petit, et commence à prospecter les auteurs, jusqu’à mettre la main sur diverses perles, et obtient assez de textes de qualité pour planifier sa première année de publication.
Et c’est ainsi que nous voici, après quelques mois de dure lutte, et à quelques encablures des premières publications, à avoir de quoi nous montrer au grand public par l’intermédiaire de ce site !

De la Fantasy dans leur catalogue donc:
(m'enfin dommage pour les livres sur les paysans andalous du XVIe siècle, quand même! :))





Des couvertures magnifiques en tout cas, avec une sortie annoncée pour les premiers ouvrages pour le 28/29 mars 2011.

Le premier volet de la saga Alamänder, Le T’sank, (réédition)

et

Le premier volet de la « bilogie » Iluvendan, Rencontre avec Gaëria

Quelques infos supplémentaires sur ce deux romans:

Alamänder, Le T’sank


Quatrième de couv’
Dites adieu aux orques, aux elfes, aux dragons !
Aujourd’hui, vous partez pour Alamänder.
Allez donc saluer Anquidiath, le demi-dieu enfoui sous la montagne, chatouiller les monstrueux poulpes de guerre, flâner parmi les épis du champ de blé carnivore ! Aurez-vous le cran de suivre Maek, jeune homme en quête d’une mythique école d’exécuteurs ? Serez-vous digne de devenir le disciple de Jonas, détective spécialisé
dans les affaires criminelles magiques ? Si c’est le cas, préparez-vous à découvrir un monde où se côtoient humour, intrigues policières et créatures improbables. Un monde original et farfelu d’où vous ne reviendrez peut-être pas indemne. On vous aura prévenu.

 et encore plus sur le blog

Iluvendan, Rencontre avec Gaëria

Quatrième de couv’
Iluvendan. Une cité où la magie et la technologie se côtoient et s’entremêlent.
Le Iolthän, étrange cristal noir, source d’énergie mystérieuse, assure la prospérité de la cité, fait voler ses aéronefs, offre le confort à ses habitants.
Trois adolescents, les jumeaux Feäsil et Klaod et la séduisante Imenel, vont enfin pouvoir découvrir cette cité, car c’est là qu’ils mèneront leurs études. Les heures de cours, les rencontres avec les enseignants, les doutes personnels, cela aurait déjà de quoi largement remplir les journées : mais voilà qu’ils découvrent des rumeurs parlant d’une pénurie de Iolthän, d’une guerre imminente face au pays voisin ! Et comment résister à l’appel de l’aventure lorsqu’on est jeune ? Les trois héros vont décider d’enquêter. Manipulés par certains, aidés par d’autres, ils devront faire face à des forces qui les dépassent, mais feront tout pour faire éclater la vérité !

Le prologue sur le blog






Editeur à suivre assurément!



vendredi 18 février 2011

LA LEGENDE DE KELL Tome 1 de Andy Remic





La Légende de Kell
Chroniques des Vampires d'Airain, Tome 1

Éditions Éclipse
376 pages
18 euros



Résumé:

Pour lire le résumé, sélectionner le vide ci-dessous et il apparaitra . J'ai fait ainsi pour une bonne raison : il contient un énorme spoiler qui gâcherait complètement la lecture de ce livre...

Les terres de Falanor sont attaquées par une armée de guerriers albinos. Un petit groupe de survivants s’échappe pour prévenir le roi Leanoric de l’invasion. Composé du légendaire héros Kell, de sa petite-fille Nienna et son amie Katrina, ainsi que de Saark, l’ancien champion du roi, disgracié après son aventure avec la reine. Faisant route vers le sud, le groupe est assailli de tous côtés par des créations monstrueuses qui drainent le sang de leur victime pour le ramener à leurs maîtres, des créatures, mi-vampire, mi-machine. Ce sang est raffiné pour devenir de l’huile-de-sang, qui est pour eux semblable à un combustible alimentant leur corps mécanique et leur donnant l’immortalité. Mais alors que Falanor tente de repousser l’invasion, Nienna découvre la vérité sur son grand-père Kell : la légende qui fait de lui un héros semble bien plus belle que la réalité…

L'avis de Dup:

Que dire de ce livre : c'est difficile, j'ai eu autant de plaisir à le lire que parfois du mal.
Je m'explique, du plaisir car l'histoire est géniale ! Du mal à cause de l'écriture (mais pas toujours heureusement )
Est-ce la traduction ou l'écriture elle-même de l'auteur, je ne sais pas ! On trouve énormément de phrases "à rallonge" comme souvent dans des premiers livres. Une surabondance d'adjectifs et/ou d'adverbes qui alourdissent le style.
Ex: Elles levèrent les yeux vers les imposants troncs des immenses sapins blancs dans les ténèbres sauvages, au-dessus, qui faisaient office de ciel.
Ou alors des comparaisons pour le moins spéciales...
Page 86: C'était un orateur né, mais ici, avec cet individu, il se sentait comme un enfant. Tous ses discours longuement répétés s'effondrèrent dans le vide comme la puanteur du chou cuit.
Gné ??? Ou alors humour à deux balles comme dit Phooka ?
Justement, je trouve qu'il y a un sacré décalage entre le texte que j'ai lu et l'interview de l'auteur que je vous conseille vivement d'aller lire ICI. Un concentré d'humour à ne pas manquer !!! Sinon, on la retrouve également en "bonus" à la fin du livre :))
Du coup, j'aurai plus tendance à incriminer la traduction...

Bref, je suis peut-être pinailleuse, mais ces nombreux détails ont dérangés un peu ma lecture et c'est bien dommage car l'histoire, le monde créé par Andy Remic vaut vraiment le détour. Il est complexe et passionnant.
J'ai beaucoup apprécié les nombreux clins d'oeil à David Gemmel d'ailleurs, dont l'auteur est fan.

L'invasion du Falanor, un pays du monde de Drennach ( on est pas loin de Drenaï n'est-ce-pas ? où même de Dros Drenoch ! ), par un peuple venant du nord, de l'autre côté des terribles montagnes des Aiguilles Noires : les vachins* (dont je vous parlerai plus en détails un peu plus loin car c'est eux qui font le MUST de ce roman de Fantasy !) . Et avec leur armée de fer composées d'albinos et autres terribles machines à tuer tels les chancres, les Moisonneurs, ils détruisent tout, et se nourrissent au passage...et oui, ce sont des vampires, des vampires d'airain.
(*: tout du long de ma lecture, je n'ai pas pu m'empêcher de lire machine à la place de vachin, vachine :)) )
Kell ancien guerrier de la fameuse Légende, à la retraite depuis 10 ans, fuit la 1 ère ville du nord dévastée avec sa petite-fille Nienna et son amie Kat. Se joint à eux Saark, un dandy habillé de soie mais habile bretteur. Ils prennent la route du sud pour prévenir le roi Léanoric de l'invasion. Cette association de la grosse brute épaisse inséparable de sa légendaire hache ( qui fait beaucoup penser à Druss d'ailleurs ) et de ce beau gosse de Saark à la langue bien pendue et l'humour toujours présent rend les dialogues sympathiques, voire comiques !
Il y aura beaucoup d'embuches, de bagarres, de batailles sur leur chemin. Bref, de l'action, de la violence.

Parallèlement on suit le sort d'une vachine pas comme les autres : Anukis...

Mais parlons de ces vachins, ces vampires d'airain comme promis. C'est un mélange d'homme et de métal conçu par des Horlogers et des Ingénieurs, castes suprêmes de ce peuple, qui régissent tout. Ils sont donc fait de chair, de muscles et d'os dans lesquels se mêlent des engrenages, des rouages, des pistons et des ressorts... tout partout !!!
Partout ? Si, si !
Extrait page 121: Vashell était là, nu à côté du lit. Son érection était magnifique à voir, ses testicules incrustés de minuscules engrenages, dont les plus petits pivotaient en grinçant et en ronronnant, et tous réfléchissaient la lumière en une centaine de bougies. :))
Ils se nourrissent... et non, pas de sang directement mais de sang passé en raffinerie pour devenir de l'huile-de-sang. Sauf Anukis, considérée comme inférieure car il lui faut du sang pur. Paradoxe, les vachins la traite d'impure! Or elle est l'enfant, la dernière création de Kradek-Ka le plus grand Horloger... qui a disparu.
Seulement voilà, la raffinerie s'enraye...
Et non, je n'en dirai pas plus !

Et bien sûr, à la fin de ce premier tome d'une trilogie annoncée, on a vraiment envie de savoir la suite. Car les destins de chacun des personnages restent en point d'interrogation !

Et même si c'est la première fois que je suis un peu déçue par un Éclipse ( jusque-là cela n'avait été que du bonheur de lecture avec Druide, Miséricorde et Damphir ) , je serai au rendez-vous pour lire la suite de cette saga de Fantasy (Heroic , Dark, Steam ???... Là, je laisse la parole aux spécialistes !)


Merci à Olivier de chez Éclipse.

D"autres avis chez Vampirisme.com et chez Les chroniques de Madoka


jeudi 17 février 2011

LA VIE CACHEE de KATARINA BISHOP de Ally Carter


Tome 1 : Vols en haute société



Editions Michel Lafon
15,95 euros
313 pages




Présentation de l'éditeur:





Une famille
 Les Bishop, experts dans l’art du vol des œuvres de maîtres depuis quatre générations.

Une professionnelle
 Katarina Bishop, quinze ans.
Des amis qui n’ont peur de rien.
Un amoureux secret prêt à tout pour lui venir en aide.

Une mission
 Récupérer des tableaux inestimables extorqués à leurs propriétaires durant l’Holocauste… puis dérobés chez un collectionneur d’art mafieux. Les toiles sont aujourd’hui cachées dans l’un des musées les plus sécurisés au monde.


Un compte à rebours
 15 jours pour constituer la meilleure équipe de voleurs au monde et relever le défi.

Un enjeu 
Sauver l’un des leurs.



L'avis de Phooka:


Un vrai moment de plaisir et de détente!
Une brise légère pendant une journée de canicule.
Voilà comment je qualifierais ce roman en quelques mots. :)
C'est frais, léger et ça se lit avec plaisir! Ce n'est sans doute pas de la grande littérature mais on passe un excellent moment en compagnie de Katarina, et après tout que demander de plus? Ca fait un bien fou et ça c'est énorme.
Katarina, appelez là plutôt Kat, est une jeune ado, un peu garçon manqué dont l'activité principale est ..le vol (pas celui en parapente nous sommes bien d'accord...). Le vol de haute volée, les trucs impossibles...Mais elle a décidé de se ranger et d'aller dans un lycée comme n'importe quelle ado. Bon évidemment pour ça elle a du se créer un faux passé, de faux papiers et de fausses études dans de précédentes écoles, mais c'est pour la bonne cause! :))
Vous vous doutez bien que ça ne va pas se passer comme elle l'espérait et elle va se faire virer du prestigieux lycée en moins d'un chapitre (à cause d'une malencontreuse bévue qui a amené la voiture de luxe du directeur en haut d'une fontaine..).
En sortant du lycée son chemin va croiser un mafieux sans foi ni loi, qui accuse son père (le père de Kat est lui aussi voleur, ça se transmet de père en fille) d'avoir volé ses précieux tableaux. Le mafieux va faire du chantage pour que Kat lui rende ses tableaux, même si elle lui jure que ni elle ni son père ont quelquechose à y voir...
Elle va donc devoir retrouver les tableaux et pour cela elle va s'entourer d'une bande de copains, tous des génies du vol, du trucage et de la dissimulation!
Voilà, c'est aussi simple que ça.
Les personnages sont sympas et attachants. On traverse l'Europe et les Etats-Unis de long en large (un pays par jour ou presque, il faut reconnaître qu'être la meilleure -voire petite- amie d'un jeune milliardaire ça aide...). L'écriture est enlevée, les chapitres courts, l'action et l'humour toujours présents. Comme je le disais au tout début c'est du plaisir et rien que du plaisir.
Ceux qui recherchent prise de tête, d'énigmes complexes et personnages torturés peuvent passer leur chemin. Mais ceux qui ont envie de passer un bon moment, plein de fraicheur et de légèreté y trouveront largement leur compte, comme ce fut mon cas!
Un dernier mot pour dire que je trouve la couverture très réussie et très accrocheuse. Bien plus belle que celle de la version US en tout cas!! (Je pense que si je l'avais vu sous la version originale j'aurais passé mon chemin sans même ouvrir le livre...)
Je croise les doigts pour qu'il y ait d'autres aventures de Kat. J'ai fouiné sur le site de l'auteur mais ce n'est pas sa principale série. Please,please Ally, i want more !!!!



Merci beaucoup à Camille des éditions Michel Lafon pour cette très plaisante découverte!


D'autres avis: Jenta3, Heclea, EloDesigns, Mycoton32, Lily , Fattorius..








mercredi 16 février 2011

Au coeur du fantastique






Samedi 19 février

Au coeur du Fantastique
Invités :




Saturday, February 19 · 2:00pm - 7:00pm


Librarire Omerveilles à Grenoble
5 rue bayard
Grenoble, France





Rencontres-Dédicaces avec Mélanie Fazi, Nicolas fructus et Laurent Poujois:



DEATH DEALER de Franck Frazetta et James Silke




Le Heaume Maudit



Editions Eclipse
416 pages
22 euros

Présentation de l'éditeur:

Bien avant l’avènement de l’Atlantide, dans un monde sombre pétri de violence et de sorcellerie, la Terre tremble sous les sabots de la horde des Kitzakks tout-puissants.
Ils sont invaincus. Ils veulent conquérir le monde entier, et surtout cette vallée luxuriante qui, bien des siècles plus tard, deviendra la mer Méditerranée. Personne n’ose se dresser contre eux. Personne, sauf un homme : Gath de Baal. Afin de sauver le peuple de la forêt, il devra déjouer les ruses des dieux, et porter le heaume maudit, devenant ainsi l’incarnation de la Mort en personne, le Death Dealer.



L'avis de Phooka:

Un petit détour dans le passé, MON passé pour vous dire que j'ai découvert pour ma part la fantasy, il y a bien bien longtemps de ça (beaucoup d'entre vous n'étaient même pas nés !) et que après avoir lu Tolkien, je me suis attaquée à Howard et en particulier à Conan. (mais pas seulement) Et de mon temps les couvertures des Conan était de Frazetta. Je l'ai découvert à ce moment là et je suis devenue fan. Frazetta est pour moi l'ILLUSTRATEUR de fantasy par excellence (et les majuscules sont là exprès!:))
Alors quand j'ai vu ce Death Dealer avec sans doute un de ses dessins les plus connus en couverture, je me suis dis que forcément ce livre était pour moi! Et vous savez quoi?
Il est pour moi! :))
De quoi ça parle? me demanderez-vous...Et bien regardez la couverture: c'est lui! Le Death Dealer.
Avec son heaume maudit, son étalon quasi sauvage. C'est LUI!
Que dire de lui? Pas grand chose en fait, car on se sait rien de lui. Il vit seul, dans la forêt. On ne sait pas comment, pourquoi ou quand il est arrivé là. On ne sait rien de ce qu'il a pu être "avant". Il est complètement asocial, solitaire et heureux de l'être (à confirmer pour ce dernier point d'ailleurs). Il a pour compagnons, un loup et sa hache.
Son seul contact avec le monde des humains, c'est à travers Jean Le Brun, homme de théâtre qui voyage avec sa petite troupe (composée de ses deux fils) et qui raconte dans ses spectacles les exploits incroyables de ce guerrier qui s'appelle encore Garth. Pourquoi et comment est il devenu guerrier , on en sait rien non plus.
Les envahisseurs arrivent, Jean Le Brun demande l'aide de Garth, celui ci refuse. Jean Le Brun envoie alors une jeune fille pour qu'elle essaye de le convaincre, l'innocence même: Mésange...
Mésange échouera à convaincre Garth et pourtant...
En partant à la quête de ce baume maudit, Garth va sceller son destin et devenir le Death Dealer.
Le Death Dealer c'est de la force brute, c'est de la fantasy guerrière, c'est du lourd!! Il faut aimer et ça tombe bien...moi j'aime! Je ne suis pas sûre que cela convienne à tous, je n'en lirais pas tous les jours sans doute non, mais lire ce Death Dealer procure un vrai plaisir. Pas de prise de tête, ça non ! Des batailles (genre on fonce , on tue tout le monde et on réfléchit après), des mystères, de la sorcelleries des tueries, une reine des serpents maléfique à souhait mais en contrepoint la douceur et l'innocence de Mésange, la roublardise et l'humanité de Jean Le Brun. Le tout crée un mélange bien dosé qui ne laisse aucun temps mort.
Les chapitres sont courts et l'écriture nerveuse et le style sert parfaitement l'histoire.
Ici on ne vous contera pas bluette (même si parfois on pourrait presque...mais non! :)). C'est du brut! C'est jouissif!
Je me réjouis qu'il y ait quatre tomes!

  • Prisoner of the Horned Helmet
  • Lords of Destruction
  • Tooth and Claw
  • Plague of Knives





Et juste parce que je ne peux pas m'en empêcher.....

Quelques dessins de Frazetta avec le Death Dealer dans ces oeuvres!





mardi 15 février 2011

Nouveau marketing ... suite!



Après le petit coup de stress d'il y a quelques jours, voir ICI :

Voici ce que j'ai reçu ce midi



Et ce qui accompagnait le livre !
La couv du livre est reproduite sur la clef USB prise en photo ;)




Ce livre se présente vraiment comme un journal intime avec une couverture épaisse, des feuilles rayées (comme la lettre que j'ai reçue ) , et l'écriture est calligraphiée. C'est énorme !!!
Il manque juste la fermeture cadenassée :))... mais bon, c'est le journal intime d'un mec, pas d'une fille !


Bravo ! Vraiment belle promotion !!!

Donc la chronique tout bientôt
Euh... pas tout de suite hein ! :ko:

En revanche, tout de suite je peux annoncer la teneur du futur concours
sur Bookenstock ;)


10 ans 10 euros...le retour!



Pour ses 10 ans, Bragelonne avait organisé une opération "des grands titres à petit prix". Une belle occasion de combler les trous dans la bibliothèque pour quelques dizaines d'euros. Bragelonne souffle une bougie de plus cette année et l'offre revient mais rassurez vous les tomes ne seront pas à 11 euros ;) Voici la liste des titres à 10 euros qui sortiront le 20 mai 2011.
- Leilan l'Intégrale de Magali Segura
- Faux Reveur (Anthologie)
- Le Roi Sur le Seuil de David Gemmell
- Jon Shannow l'Intégrale de David Gemmell
- Dark Moon de David Gemmell
- Druss la Légende de David Gemmell
- Avance Rapide de Michael Marshall
- Vengeance de Fabrice Colin
- Aubemort de James Barclay
- Toute la Verite l'Intégrale de Robert Rankin

Source Vampires et sorcières
(merci trueblooaddict)

LEVEL 26 de Anthony E. Zuiker






4 ème de couverture:

Les policiers du monde entier classent les meurtriers sur une échelle de 1 à 25, selon leur dangerosité... Ce que personne ne sait, c'est qu'un tueur échappe à cette classification.
Sa cible : n'importe qui.
Son mode opératoire : n'importe lequel.
Son surnom : Sqweegel.
Sa classification : NIVEAU 26.

Seul Dark, ancien agent fédéral, peut l'arrêter. Depuis que le monstre a massacré sa famille, il a quitté le métier, se jurant de ne plus mettre les pieds en enfer. Mais bientôt, il n'aura plus le choix...


L'avis de Dup:

Et bien voilà encore une lecture sportive ! Du thriller comme je les aime, avec tellement de suspens et d'angoisse que je ne peux pas m'empêcher de poser le livre, aller marcher un coup ou même faire une tache ménagère pour penser à autre chose... mais revenir très vite à ma lecture.
Bref, vous l'avez compris : j'ai beaucoup aimé ce livre.
J'en avais beaucoup entendu parler à sa sortie. Pourquoi je n'ai pas craqué à l'époque ? Mystère !!! La 4 ème de couv serait passée devant mes yeux, c'est sûr que je l'aurai acheté. Ce doit être la couverture qui ne m'a pas fait flasher et retourner ce livre...

L'histoire reste classique...
Un tueur machiavélique, supérieurement intelligent, ce qui lui a permit de ne jamais laisser aucune trace sur ses lieux de crimes. C'est comme ça d'ailleurs que la police sait que c'est signé Sqweegel...
Une équipe de spécialistes, au-dessus de toutes les instances genre FBI, le traque de gré ou de force... et les moyens "de force" amènent à réfléchir.
Mais... et oui, il y a un mais, si l'histoire reste classique, la lecture n'en est pas moins prenante, angoissante, stressante... mince je n'ai plus de synonyme en ante ! :))

En revanche, si l'histoire reste classique comme je le disais, et bien tout le reste ne l'est pas !!!

D'abord cette impression de lire un film. Et cette impression est très forte. Pas étonnant me direz-vous venant du producteur de la série Les Experts ! Les chapitres, mais pas tous, sont découpés en paragraphes courts présentés alors comme un scénario : juste le le lieu de l'action en gras.
A chaque nouveau chapitre, mais pas tous, on a droit à un dessin... gloup's !!! J'aimerai bien faire ma curieuse et savoir si c'est l'auteur lui même qui a illustré son écrit ! Bon, je vais illustrer mon gloup's... juste deux ou trois, mais je vous promets qu'ils valent tous le détour...






Mais le must de ce livre c'est qu'il est relié à un site : LEVEL26.com . Quand la tension est à son comble, à la fin de chapitres, mais pas tous, on a en gras:
Pour décrypter la clé USB, connectez-vous sur LEVEL26.com et tapez le mot de passe : Censure
Pour voir le film (de Sqweegel, car il se filme ce sal***, cette saleté) mot de passe : run4fun
Je n'ai pas voulu y aller au début ( peur de spoiler ), mais une fois fini, j'ai craqué et suis revenue dessus pour explorer tous ces mots de passe... ÉNORME !!!

Non, je ne vous en dirai pas plus, parce que ce livre là, faut le lire...
Et oui, on peut se connecter sur le site dès le début, cela ne spoile pas, c'est un plus seulement. Un plus qui met dans l'ambiance... comment dire, thriller quoi! A glacer le sang, oui, thriller ! Donc pour public averti...

Moi je ne dis qu'une chose, vivement la suite parce qu'en plus l'auteur, machiavélique comme il est, arrive à nous laisser en haleine à la fin ! Et une chose est sûre, c'est que je lirai cette suite avec le site LEVEL26.com en permanence branché !

Un grand merci aux Éditions J'ai lu pour ce partenariat que j'ai dévoré goulument.
Qu'est-ce-que j'aime ces vrais thrillers !!!