lundi 24 septembre 2012

LA SOMME DES RÊVES de Nathalie Dau


LA SOMME DES RÊVES de Nathalie Dau

Le livre de l’Énigme Tome 1 




Editions Asgard
398 pages
19 euros

Présentation:

Les Mages Bleus, servants de l'Equilibre, ont été décimés, mais l'un des leurs a survécu au prix de son honneur, motivé par le besoin impérieux de transmettre la vie. Le jeune Cerdric, né bréon de la noble famille Tirbald, va, quant à lui, affronter une mère qui ne l'a pas désiré, un monde qui semble incapable de l'aimer. Et si la solution à ses tourments résidait dans la Marche voisine, là où vit son mystérieux père, en exil ? Mais au terme de son voyage, Cerdric recevra surtout le poids d'un secret terriblement lourd à porter : celui de la Somme des Rêves, une espérance de renouveau pour ceux qui refusent de s'incliner devant les dieux... 

L'avis de Phooka:


Il en est des livres comme des rencontres ... le coup de foudre peut arriver n'importe quand, et c'est précisément ce qui m'est arrivé avec La somme des rêves.
J'avais souvent entendu parler de Nathalie Dau et de son talent, mais je n'avais jamais encore découvert ses écrits. L'occasion me fût donnée avec ce roman et je l'ai saisie immédiatement.
J'ai lu le roman sous forme de livre électronique. Je l'ai chargé dans mon Sony et comme souvent, je l'ai ouvert pour être sûre que "tout était OK". J'ai lu les premières phrases, juste pour voir ... et quand j'ai relevé le nez, j'avais dépassé la page 50 !! Le coup de foudre, c'est exactement ça. Chaque jour, j'attendais avec impatience de pouvoir m'y replonger et une fois fini, bien trop vite malheureusement, je n'ai eu qu'une envie: découvrir la suite.


Dans un monde de type médiéval, les mages bleus ont été exterminés. Tous jusqu'au dernier, ou presque. Le dernier, Kéral, a été privé de son "drac" , "sa source de magie", et privé de la possibilité d'enfanter. Il vit reclus dans le fond d'une forêt, protégé par les fées. Mais avant de subir ce traitement, il a engendré un fils, Cerdric, censé être "le fils de la prophétie", celui qui amènera une magie nouvelle dans ce monde. Mais Cerdric est un réfractaire. Non seulement il n'a pas de magie, mais la magie n'a pas d'effet sur lui. Il est "un échec total". ...
Et toute sa vie est un échec: sa mère qui ne veut pas de lui, son père qu'il n'a jamais vu, ses espoirs qui s'effondrent. Cerdric est seul face à sa destinée. Il a toujours été seul, personne ne s'occupe de lui depuis qu'il est enfant et il décide d'aller retrouver ce père mystérieux, paria et vivant en ermite dans la forêt.

Cerdric est un héros comme je les aime, justement parce qu'il n'est pas le Héros avec un grand "H". Cerdric n'a pas de pouvoirs magiques, il n'est pas un grand guerrier, il est juste un môme ordinaire qui a été privé de l'amour maternel par une mère trop occupée à comploter et de l'amour paternel par un père qu'il n'a jamais vu. Cerdric essait de trouver sa voie, il est droit, travailleur et honnête, mais ces qualités ne suffisent pas dans ce monde. Il va apprendre à ses dépens que tout le monde n'est pas comme lui, qu'il ne peut pas forcément faire confiance à ceux qui l'entourent. Cerdric est un personnage incroyablement attachant et humain. Sa vie, bien que très ordinaire, n'est pas "un long fleuve tranquille". Mais Cerdric, s'il est le protagoniste principal, n'est évidemment pas le seul du roman et ce qui est extraordinaire c'est qu'il est entouré de beaucoup de personnages secondaires tout aussi passionnants (je ne peux pas dire "attachants" car certains ne sont pas franchement sympathiques). Certains personnages sont vraiment très en arrière plan, mais en quelques lignes et en quelques attitudes, Nathalie Dau les rend incroyablement vivants et leur donne une réelle dimension.Il y a la "méchante", la mère de Cerdric que l'on hait profondément et puis il y a toute une palette de gens qui sont "gris", ni bons ni vraiment méchants, eux aussi ils essayent de survivre au mieux et si survivre veut dire "ne pas aider Cerdric", voire même lui créer des problèmes, et bien c'est comme ça ...Et puis il y a Ceredawn, dont je ne veux pas parler pour ne pas risquer de spoiler,mais sachez juste que dans les mains d'un autre auteur, Ceredawn aurait été le héros, avec un grand "H" cette fois ....
Et c'est ce qui rend ce roman tellement agréable à lire: toute cette magnifique palette de personnages si profondément humains, dans ce que l'humanité a de bon ou de mauvais.

Mais la touche finale, c'est l'écriture de l'auteur. Comme la petite épice qui titille les papilles dans un plat très réussi, cette écriture rehausse le tout. Une écriture vraiment très belle, riche et juste. Juste parce qu'elle est à la fois complexe et fluide. Tout le roman se lit avec un énorme plaisir et souvent l'auteur en quelques lignes nous transporte "ailleurs" ou nous fait ressentir toute une gamme d'émotions. C'est vraiment extraordinaire.

Tout me plaît dans ce roman: l'univers créé par l'auteur, les héros et l'écriture si belle et recherchée.

Et là, je relis ma chronique et je la trouve tellement minable par rapport à ce que m'a apporté le roman. J'espère que Nathalie Dau ne m'en voudra pas et j'espère surtout que malgré mes faibles mots, vous comprendrez tous que ce roman a été un vrai coup de coeur pour moi et que je ne peux que vous conseiller de découvrir la somme des rêves.

Moi en tout cas, je piaffe en attendant la suite qui devrait sortir en mai 2013. Patience ...








5 commentaires:

  1. Eh ben tu donnes très envie :) Pour l'instant, je vais me pencher sur "Le boucher" :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'ayant pas lu le premier (mais en en ayant fortement envie malgré tout ), moi je dis que tu as fait le bon choix ! :))

      Supprimer
  2. Couverture superbe + chronique supra positive = hop dans la wish ! :D

    Et une autre série dans ma wish, une ! Tu m'as donné envie de m'y plonger ! ;)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour!
    Merci beaucoup pour cette critique. J'ai une question concernant le livre: est-il disponible en format epub? Je ne l'ai vu que sur Amazon, et je n'ai pas de kindle.
    Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Céline,

      Oui,oui il est disponible en epub (je l'ai lu dans ce format d'ailleurs).
      Vous pouvez le trouver ici:
      http://www.numilog.com/LIVRES/FICHES/143008.Livre
      (et sans doute ailleurs)

      Supprimer