vendredi 31 août 2012

Nos coups de coeur d'août 2012




Et donc sélectionnés pour le GpP 2012 :


COUPS DE CŒUR SFFF
(que de la SFFF ce mois-ci! ) 










Les heureux bénéficiaires du partenariat La pucelle et le démon sont ...













Vu la qualité des demandes reçues, l’intérêt montré dans les mails, il m'était difficile de faire mon choix et je tiens à remercier les éditions Asgard qui m'ont autorisée à distribuer plus que livres que prévu. 

 Un grand merci à ceux qui ont postulé.

Pour les bénéficiaires, je vous envoie un fichier epub incessamment sous peu! :)

Bonne lecture!

jeudi 30 août 2012

QUADRUPLE ASSASSINAT DANS LA RUE DE LA MORGUE de Cécile Duquenne



Tome 1
LES NÉCROPHILES ANONYMES



epub de Bragelonne
4,99 euros chez Librairie Immateriel



Point de 4 ème de couv à vous proposer...
On s'en moque, la couv en elle même est magnifique !
Donc on attaque direct :

L'avis de Dup :

Népomucène Lemercier est préposé à la morgue en service de nuit. Il pèse, soupèse, prélève mais aussi trie, ordonne, range, nettoie. Il y est seul, la plupart des légistes travaillant de jour, les "urgences" dans ce domaine étant relativement rares. On pourrait croire que par ce choix de métier Népo est un personnage taciturne et peu causant... et bien non !

Népo passe ses nuits à discuter avec un autre type de mort, un mort-vivant, un vampire : Bob. Oui, Bob, parce que Robert Charles-Henri de Bruyère c'est un peu long. L'amitié que lui porte ce multi-centenaire distingué et immensément cultivé touche profondément Népo qui se considère comme quelqu'un d'insignifiant.

Les nuits où il est de congé, ils se retrouvent chez Edgar, un taxidermiste à la retraite. Et une de ces fameuses nuit, alors qu'il revenait à l'aube raccompagner son ami à la Morgue, ils découvrent le quadruple assassinat dans une rue adjacente. Quatre des cinq légistes de la Morgue ont été assassinés.

Si l'enquête au niveau humain piétine, pour Bob cela ne fait aucun doute : c'est l'oeuvre d'un loup-garou ! Népo tombe des nues, cela aussi ça existe !!! Bob va alors se révéler un tout autre personnage en montrant sa facette de traqueur de loups-garou. L'amitié improbable entre ces deux là va-t-elle survivre à l'épreuve de cette chasse à mort ? On a d'une part un Népomucène trouillard et de l'autre un Bob revanchard.

Je vous laisse le découvrir en lisant ce cours roman de 117 pages de Cécile Duquenne qui encore une fois me bluffe. Avec Entrechats, j'avais découvert un univers de fantasy débordant d'imagination. Ici, vu le titre je m'attendais à lire un polar ou un thriller bien gore... j'ai eu un bit-lit sympa, sans sexe pour une fois, et plein d'un humour tout en finesse. Avouez que ce couple de personnages sort vraiment des sentiers battus du genre ! Et moi, j'attends la suite avec impatience, vu le "virage" prit à la toute dernière ligne !!! Je sens que je vais me régaler... Un roman qui se lit très vite, trop vite d'ailleurs ! Dit Cécile, tu ne peux pas nous les faire un peu plus longs les suivants ? 





mercredi 29 août 2012

Partenariat spécial " Le mois de Bénédicte Taffin"

COMPLET

 

Attention partenariat numérique uniquement.


Les éditions Asgard et Bookenstock vous proposent de découvrir le géniallissime roman de Bénédicte Taffin: La pucelle et le démon en format numérique



Résumé :


Le mercenaire Sidoine de Valzan est chargé d’escorter la prophétesse Jehanne. La jeune femme prétend pouvoir remettre le Dauphin sur le trône et rétablir la paix dans le royaume. Mais à son arrivée, Sidoine découvre qu’elle a été assassinée par des démons. Il lui faut absolument trouver une femme pour sauver le royaume, mais qui ? Il ne connaît personne en ces terres étrangères. Personne, hormis la prostituée avec laquelle il a passé la nuit précédente : Oriane. Oriane… Jehanne… qui verra la différence ?
Pour en savoir plus sur ce roman:


Merci de lire attentivement les règles 
de ce partenariat en entier avant de postuler !


Les règles sont toujours les mêmes :

* Nous envoyer un mail pour annoncer que vous avez bien reçu le livre.
* Lire et chroniquer ce roman au plus tard le 20 octobre ( avec les liens vers Bookenstock ), et nous envoyer votre lien également.
* Annoncer le Mois de Bénédicte Taffin sur votre blog (de la façon dont vous le souhaitez)
Venir participer au Mois de Bénédicte Taffin en posant une ou plusieurs questions (ou commentaires) pendant son "Mois de ...".

Pour y participer, vous devez nous envoyer un mail à l'adresse suivante:



lemoisde[at]gmail[point]com
( et non bookenstock siouplé ! )


avec:

* l'adresse de votre blog
* votre pseudo, si vous en avez un sur livraddict/facebook/bit-lit.com/google+ etc..
* votre nom et adresse email (ben vi c'est mieux si vous voulez recevoir le livre!)


Si vous ne remplissez pas ces critères vous serez automatiquement écartés...




Cette fois encore nous laissons le part ouvert au moins 24h pour que tout le monde ait sa chance de postuler. Ne soyez pas déçus si vous n'êtes pas pris car du coup la concurrence sera rude. Notre choix se basera sur des critères totalement subjectifs tels le "plouf plouf" ou le "choipeau" voire même le "ça sera toi qui ..."





Le mois d'Octobre sera la Mois de ...




Bénédicte Taffin


Dup et moi avons adoré La pucelle et le démon



Et son précédant roman, Les yeux d'Opale était une pure merveille aussi:


 
Alors nous ne pouvions pas manquer d'inviter Bénédicte Taffin chez Bookenstock pour en savoir un peu plus sur elle. Nous sommes ravies qu'elle ait accepté ce défi ! :))


Pour ceux qui voudraient découvrir son dernier roman, un partenariat est en approche ;)

N'oubliez pas de nous envoyer vos liens si vous avez déjà chroniqué du 'Taffin" ;)

mardi 28 août 2012

L'été on lit des Bédés [6]



Je ne pouvais pas finir cette session de l'été on lit des Bédés sans revenir sur un de mes plus gros coup de cœur de ces derniers temps: 

Locke & Key 




D'autant plus que le tome 4 sort ce mois-ci chez Milady Graphics: les clés du Royaume ... ou plutôt "devait sortir ce mois-ci" car bien qu'annoncé par Milady Graphics, il semblerait que cette sortie ait été finalement repoussée à une date ultérieure non communiquée. Du coup je suis un peu inquiète, j'espère que ce tome 4 va sortir très vite car je l'attends avec grande impatience.



Tout est génial dans cette BD. Le scénario qui oscille entre thriller et fantastique, d'une inventivité bluffante. Le tout concocté par le géniallissime Joe Hill.
Les dessins sublimes de Gabriel Rodriguez qui transportent les lecteurs "ailleurs"
Une qualité qui ne se dément pas au fil des tomes.
Une pure merveille.
Quatre tomes sortis en français pour le moment donc:


Si vous n'êtes pas encore convaincus, relisez donc mes chroniques :)

Et si vous n'avez pas encore découvert cette série, mais qu'est ce que vous attendez pour le faire??

lundi 27 août 2012

Sorties de la rentrée chez Nathan Jeunesse

Brandon Mull
Beyonders II
Le vent de la révolte


Parution le 11 octobre 2012
580 pages 
16,50 euros


Jason a quitté malgré lui la Terre de Lyrian, la laissant aux griffes du sorcier Mal-dor. Inquiet pour le sort de Rachel, restée là-bas, il est le seul à détenir le secret du Mot de Pouvoir qui devait détruire Maldor. Même s’il risque la mort, Jason décide de retrouver Rachel à Lyrian et de reprendre le combat contre le terrible despote. La quête de ses anciens compagnons est difficile, car Maldor est sur sa trace : une terrifiante et indestructible créature de l’ombre le suit partout où il passe. Mais la révolution est en marche...

Mon avis sur Beyonders 1

*******************************

Alex Scarrow
Time Riders III
Code Apocalypse



Parution le 25 octobre 2012
440 pages
15,50 euros



Code Apocalypse, tome III

Les Time Riders, Liam, Maddy et Sal, découvrent qu’un mystérieux manuscrit codé écrit au Moyen Âge leur est directement adressé. Liam se rend à l’époque du règne de Richard Coeur de Lion pour en percer le secret. Quelle menace ce message du passé renferme-t-il pour le futur ?

L'avis de Phooka sur Time Riders I
Bientôt sur le suivant : Time Riders II


**********************************
Veronica Rossi
Never Sky I



Parution le 13 septembre 2012
400 pages
16,50 euros

Premier tome de la trilogie dystopique.

Le ciel est une menace. L'amour est une force.

Bannie de l’univers protégé de Rêverie, Aria, 17 ans, sait que ses chances de survie à l’extérieur sont minces : sur les terres de l’Usine de la Mort, des orages électriques grondent, l’air semble irrespirable et des cannibales rôdent. Mais Aria croise le chemin de Perry, un « Sauvage ». Il est sombre, il est hostile – mais il est son seul espoir de rester en vie. Chasseur aux sens surdévelop-pés, très adapté à ce monde du dehors, Perry ne voit en Aria qu’une fille fragile, comme toutes les « Sédentaires ». Elle est cependant, peut-être, celle qui pourra l’aider.


******************************************
Veronica Roth
Divergente 2
Différente- Déterminée- Dangereuse




Parution le 8 novembre 2012
440 pages
16,50 euros


Abandonnant une ville à feu et à sang, Tris est en fuite; Grâce à ses facultés de Divergente, alle a réussi à échapper au programme des Érudits qui a manipulé et lancé les soldats Audacieux à l’assaut des Altruistes. En trois jours, Tris a perdu sa faction, ses amis, ses aprents. Pourtant, elle n’a pas le droit de baisser les bras. Elle seule peut se dresser face aux Érudits. Avec son frère Caleb et son petit ami Tobias, elle doit trouver des alliés parmi les autres factions, les Fraternels et les Sincères. Mais ceux-ci se montrent méfiants. Or les combats ont repris, et le temps presse...

Mon avis sur Divergent 1

vendredi 24 août 2012

En septembre chez GALAPAGOS




JÉRÔME NOIREZ
Sushi nerveux


Parution le 12 Septembre

Après une énième dispute avec son petit frère Susanowo, Sû, kami du soleil, s’est enfermée chez elle avec son fidèle tanuki. La Terre est peu à peu envahie par le froid.
Les deux déesses, Omoikane (celle de la sagesse, passablement déprimée) et Uzumé (celle de la gaieté, fêtarde impénitente), qui jusque-là ne s’adressaient pas la parole, sauront-elles trouver la solution pour lui rendre le sourire ?


NICOLAS CLUZEAU
Dragon des brumes 
Chroniques de la mort blanche


Parution le 12 Septembre


L'île d'Orlandie, ravagée par la Mort Blanche, une épidémie qui décime mages, druides et êtres-fées, brûle dans les feux de la guerre civile : un Haut Roi usurpateur, Endrew, secondé par un vieux fantôme malveillant, Maerlar, conquiert tous les territoires des Marches un par un.



MARTIAL CAROFF
Layla, Trilogie noire, Tome 2


Parution le 12 Septembre

Paris, un matin d’hiver. Layla accompagne son père marchand d’art à une exposition de lithographies. L’après-midi, il fait une conférence dans le lycée de sa fille. À la sortie, ils discutent quelques instants dans la cour, puis se séparent. Un coup de feu claque. L’homme s’effondre. Mort.
Après Karl, Layla met de nouveau en scène trois lycéens aux origines sociales contrastées, que tout devrait séparer mais que rien ne séparera, pas même les terribles épreuves qu’ils auront à traverser.




jeudi 23 août 2012

Parutions de la rentrée 2012 chez Bayard Jeunesse



Enfin, là nous vous présentons la sélection Bookenstockienne, parce qu'ils en proposent tout plein chez Bayard Jeunesse, mais voilà, il faut bien faire un choix, et ce, en fonction de nos goûts et de nos lecteurs. Mais vous pouvez les trouver par ICI




Alors celui là parce que j'ai déjà tâté de cet auteur avec la délicieuse série des Skeleton Creeks
le Tome 4 est encore dans ma PAL... :P


TRACKERS
Tome 1 : Glyphmaster
Patrick Carman


A partir de 12 ans
A paraître le 6 septembre


Résumé :

Adam Henderson est un petit génie de l’informatique. Depuis l’âge de 8 ans, il répare les ordinateurs, invente des logiciels et des pare-feux d’une incroyable efficacité, mais aussi des gadgets de haute technologie. Lui et ses amis, Finn un mordu de skateboard, Lewis et Emily, des geeks, forment le groupe des Trackers. Leur objectif : tester les inventions d’Adam en détectant les failles de sécurité sur Internet et dans des lieux protégés. 
Mais les prouesses du garçon ne passent pas inaperçues sur la Toile, et bientôt il se trouve aux prises avec un redoutable individu le Glyphmaster...
L’histoire d’une incroyable traque sur Internet. Un récit original sous la forme d’un interrogatoire, avec un suspense redoutable.


Un site internet dense : le site dédié, l’interface des Trackers, des missions...www.trackers-lelivre.fr

**********


Et celui-ci, parce que 1) la couverture est trop belle et 2) le pitch bien sympa !

LE SPECTRE DES ABYSSES
Tome 1
Kat Falls


A partir de 12 ans
Parution le 31 mai
 bon, un peu périmée mon info... moisie diraient mes fils :)) 
mais elle me permet d'annoncer
le tome 2 : Prisonniers des abysses pour mi avril 2013 !


Résumé :

Le réchauffement climatique a entraîné une spectaculaire montée des eaux. Les humains s’entassent sur le peu de terres restant. Mais certains d’entre eux ont choisi l’unique autre possibilité : la vie sous-marine.
Tyler, quinze ans, premier enfant né sous l’eau, est doté d’un sonar ; une différence qu’il cache pour ne pas servir de cobaye aux scientifiques. Parti chasser, Tyler rencontre Gemma, qui a rejoint la colonie sous-marine pour y retrouver son frère. Ensemble, ils vont découvrir et révéler un infâme trafic humain...
Un thriller captivant qui se déploie dans un univers sous-marin fascinant.

Kat Falls a écrit Le spectre des abysses, son premier roman, en pensant à ses fils qui s’intéressent aux fonds marins, aux pionniers de la conquête de l’Ouest et aux X-Men.


mercredi 22 août 2012

LA PUCELLE ET LE DÉMON de Benedict Taffin




Editions Asgard
Lu en format epub
Han la honte !


Résumé :


Le mercenaire Sidoine de Valzan est chargé d’escorter la prophétesse Jehanne. La jeune femme prétend pouvoir remettre le Dauphin sur le trône et rétablir la paix dans le royaume. Mais à son arrivée, Sidoine découvre qu’elle a été assassinée par des démons. Il lui faut absolument trouver une femme pour sauver le royaume, mais qui ? Il ne connaît personne en ces terres étrangères. Personne, hormis la prostituée avec laquelle il a passé la nuit précédente : Oriane. Oriane… Jehanne… qui verra la différence ?


L'avis de Dup :


Et bien ! Monsieur Pevel a de la concurrence maintenant, et ce pour le plus grand plaisir de nous autres, lecteurs ! Que j'aime lire ces récits basés sur l'Histoire avec un grand H et voir comment cette dernière est détournée pour en faire une très bonne histoire où on croise tantôt des dragons, tantôt des démons.
Benedict Taffin pousse la grande Histoire, la bouscule allègrement ( voui quand même hein ! faire jouer le rôle de notre pucelle nationale par une catin !!! ), l'aménage à sa façon et pourtant reste bien calquée dessus. Du grand art !

A chaque début de chapitre, nous avons un court résumé de l'action que l'on va trouver, issu d'un vrai livre d'histoire. Ah ben non, on me souffle dans l'oreillette que c'est du Taffin aussi ! Rédigé en vers la plupart du temps et en vieux français On suit ainsi, chapitre après chapitre la mission de Jeanne d'Arc qui se bat contre l'invasion anglaise. Et juste après ce très bref résumé, on retrouve la sauce Taffine si délectable. Ce sont alors les Azuléens (les Anglais) que les Falatiens (les Français) tentent de bouter hors de Falatie. Une Falatie divisée, en proie aux luttes intestines, avec un Dauphin qui hésite à réclamer son trône...

Le récit est porté par deux personnages hauts en couleur et surtout ayant chacun un fort caractère.
D'une part, Sidoine de Valzan, capitaine dans l'armée. Il a la particularité d'être "habité" par un bhargoest, un démon nommé Arkshaar. Ils cohabitent de force, s'entraident sur les champs de bataille, se détestent en dehors. Les dialogues entre ces deux là sont succulents, les paroles d'Arkshaar en majuscule ressortent bien. 
Sidoine devait ramener Jehanne, la pucelle qui entend des voix, mais celle-ci vient juste de se faire décapiter. Il ramène donc Oriane à la place, la putain avec qui il vient de passer la nuit...
Cette Oriane est un sacré personnage aussi, un bon carafon, une langue bien pendue, et surtout qui a oublié d'être bête. Elle va se couler dans son rôle à la perfection, trop peut-être.

Et bien entendu Sidoine, dont les colères mémorables lui ont valu le surnom de la Hire, cette grande brute de guerrier qui n'est à l'aise que lorsqu'il a son épée à la main et un ennemi en face, va tomber amoureux de sa "pucelle". Il a bien grand mal à retenir son démon qui ne voit en elle qu'une paire de cuisses à écarter ... "JE LA LUI REDONNERAI, MOI, SA VIRGINITÉ À TA DONZELLE, AVANT DE LA LUI REPRENDRE... DE LA LUI REDONNER... DE LA LUI REPRENDRE..."

Une romance hors du commun entre deux protagonistes qui ont chacun un secret qui pourrait leur valoir de finir sur un bûcher. Une façon ludique de réviser cette partie de notre histoire de France que j'ai adorée. Il y a un juste équilibre dans le récit entre les batailles sanglantes et la romance, les descriptions et les dialogues. Le tout servi par une écriture fluide, bref un régal de lecture que je vous recommande chaudement.


La chronique de Phooka
D'autres avis chez : Oriane, Zina, Chris5908, Sandra, Sia







mardi 21 août 2012

L'été on lit des Bédés [5]



Moi je vais vous parler d'un de mes dessinateurs préférés de Bédés, après le grand Hugo Pratt qu'on ne présente plus, c'est Didier Comès.
Tout d'abord, leur point commun c'est qu'ils font leur bédés de A à Z. Le scénar et les dessins, et ça je trouve ça vraiment top.

Mais là où ils divergent complètement c'est dans l'imagination. Chez Pratt on a des récits d'aventures, alors que Comès flirte avec le fantastique. Il donne des pouvoirs extraordinaires à ses personnages, et c'est juste passionnant.


Quelques couv :








Bon, soit, je parle de Noir et Blanc, mais c'est juste les couv qui sont légèrement colorisée :))

J'aime beaucoup son coup de patte, mais ça, c'est comme tout, c'est chacun son goût n'est-ce-pas !

En revanche on peut néanmoins affirmer qu'il domine complètement le jeu du noir et blanc et je ne me lasse pas d'admirer ses planches. Certains dessins mériteraient vraiment d'être tirés en posters.

Là, je ne vais vous mettre que deux planches d'Iris, ben oui, faut faire un choix...

Mais je vous avoue qu'ils sont tous délicieux !









  

lundi 20 août 2012

La rentrée Noir&Thriller chez Fleuve Noir en images





********************


Le 6 septembre 2012

À DÉCOUVERT
Harlan Coben


280 pages
18 euros


********************

Le 13 septembre 2012

LA CIVILISATION DES ABYSSES
James Rollins


400 pages
20.90 euros


********************

Le 11 octobre 2012

ATOM[KA]
Franck Thilliez


600 pages env
20.90 euros


********************

Le 11 octobre 2012

LE DEUXIÈME HOMME
Hervé Commère


300 pages
18 euros


dimanche 19 août 2012

Carte postale 3




Dans l'ouest des USA, il n'y a pas que des cactus,  il y a des cowboys,

Des ranchs ...



Des vaches...


Des chevaux sur la route ...



des faons tout mimis



Et des ours noirs moins mimis, qui aimeraient bien s'inviter à notre barbecue du soir!! (Le temps que je file chercher l'appareil photo et mettre le gamin à l'abri, il avait pris la fuite, mais on le devine encore au milieu de la photo)




samedi 18 août 2012

La rentrée SF-Fantasy chez Fleuve Noir en images







********************

Le 23 août 2012

LES CENDRES DE L'OUBLI
Chris Evans


400 pages 
22 euros


********************

Le 11 octobre 2012

CHIENS DE GUERRE
Michel Robert


400 pages env
20.90 euros

********************

Le 6 septembre 2012

MAGICIÈRE
Blake Charlton


300 pages
17.60 euros




vendredi 17 août 2012

Rentrée 2012 chez Mnémos



DANS LES VEINES
Morgane Caussarieu


Parution septembre 2012
Collection Dédales


L'avis de l'éditeur :


La canicule enflamme les nuits bordelaises. Une bande de junkies dévaste un supermarché, des filles perdues poussent leurs derniers soupirs sur des airs de New Wave tandis qu’on repêche des cadavres exsangues dans la Garonne. L’enquête du lieutenant Baron piétine alors même qu’une vidéo incrimine J.F., une ancienne star de la scène alternative punk et sa bande de marginaux.

Sans tabou, Dans les veines revient à l'essence même de ce qu'est un vampire : un être amoral, violent, à l'érotisme déviant. Le récit, d'une grande noirceur et empruntant aux films gore certaines de ses scènes, se nourrit de la culture underground et redonne au mythe son sombre éclat et sa sulfureuse réputation. Un roman travaillé au scalpel, qui fouille dans un univers glauque de polar noir et de psychose fantasmatique.
L’écriture, d’une méticulosité perverse, renoue avec l’essence morbide du vampire, des blanches sueurs d’Anne Rice au psychopathe réjoui de Bret Eston Ellis...
Hommage aux récits vampiriques des années 1980, le roman est aussi débridé que ses personnages, pervertissant les relations entre les êtres à une époque où le phénomène Twilight s'acharne à assagir le mythe.

********************

KI & VANDIEN
Megan Lindholm
alias Robin Hobb

L'intégrale


Parution Août 2012


L'avis de l'éditeur :

Les harpies vouent à Ki, une jeune romni, une haine sans merci depuis qu’elle a détruit un nid de ces monstrueuses créatures dans un acte de vengeance désespérée. Endeuillée et seule, Ki doit pourtant reprendre la route avec sa roulotte. Elle a accepté, pour une grosse somme d'argent, de transporter un colis au travers des montagnes enneigées réputées infranchissables. En chemin, elle rencontre Vandien, jeune voleur et personnage étonnant qui l'accompagnera dans un périple semé
d'embûches, et l'aidera à comprendre ce qui se trame derrière cette mystérieuse mission...

Megan Lindholm, dans ce cycle inaugurale de ce qui fera d’elle Robin Hobb invente une histoire haletante et crée un monde où la magie est omniprésente, un récit qui monte en puissance à mesure que les deux héros vivent leurs aventures.
Avec une écriture généreuse, et extrêmement inventive, on retrouve dans Ki & Vandien tout ce qui fait le talent de Robin Hobb aujourd’hui.

Cette intégrale regroupe :
Le vol des harpies
Les ventchanteuses
La porte de Limbreth
Les roues du destin



********************

LE GOÛT DE L'IMMORTALITÉ
Catherine Dufour


Ré-édition Septembre 2012


L'avis de l'éditeur : " Une pièce maîtresse de la Science-Fiction "

Mandchourie, an 2113. La ville de Ha Rebin dresse ses tours de huit kilomètres dans un ciel jaune de toxines. Le brillant Cmatic est mandaté par une transnationale pour enquêter sur trois nouveaux cas d’une maladie qu’on croyait éradiquée depuis un siècle. Le monde s’affole : décadence américaine, pandémie sanglante, massacres génétiques, conquêtes planétaires et montée de l’extrémisme vaudou. Et un rêve, le plus fou de l’humanité : l’immortalité, ou ce qui y ressemble...
Le goût de l’immortalité est un bourbier foisonnant et lumineux, gros d’une décadence sombre et malodorante. Pourtant, de pandémie en apocalypse, le roman veille et diffuse, par-delà pourriture et couchant, une prose éblouissante.

Nouvelle édition avec Préface de David Camus et postface de l’auteur.

« Un roman de science-fiction d’une noirceur absolue, d’une écriture éblouissante, à la construction narrative sophistiquée sous son apparence épistolaire. » Le Monde des livres

Grand prix de l’imaginaire 2007
Prix Rosny Aîné 2005 (prix du roman de SF francophone)
Prix Bob Morane du meilleur roman francophone 2006




jeudi 16 août 2012

LES KERNS DE L'OUBLI de Feldrik Rivat



Tome 1 : L'EXIL






4ème de couverture :

Magie, sorcellerie, combats, duels et quêtes... Venez... 
Marchez dans les pas de ces hommes de roc et d'acier... 
Enfoncez-vous dans les profondeurs de la Cité d'Almenarc'h, 
où prennent racines de la Vie et de la Mort.

Il ne fallait pas. Non. Définitivement, il ne fallait pas. Cacher à Roch, le plus valeureux des guerriers de la Cité d'Almenarc'h, le Grand Gardien, la disparition de son fils... Le tromper, le voler, usurper son trône passent encore, mais lui prendre son fils ? Jamais !
Mais sur quels chemins les vents du Nord poussent notre homme ? Et qui est ce trouble Cataxak ? Ce fourbe... Ce manipulateur ! Lui qui a l'oreille d'un Roi, sait-il que dans les ombres de cette Cité millénaire, se tapit une force qui dépasse les Hommes... Et les Dieux !

Plongez dans l'univers fantastique des Kerns de l'Oubli, marchez dans les pas de ses héros, suivez le fil de ses intrigues...venez vous perdre dans ses labyrinthes sans fin.
Préparez-vous à une immersion totale...


L'avis de Dup :

Dire que cela fait plus de six mois que ce livre m'a été offert et que depuis il dormait dans ma PAL ! Quelle erreur ! Si c'est également votre cas, vite une lampe spéléo, un chiffon dépoussiérant et lancez-vous. Sinon, commandez-le vite !
Estampillé Heroic Fantasy... moi je ne suis pas assez béton pour faire le tri dans les différents sous genre de Fantasy, je peux juste dire que j'ai aimé, et surtout que je ne peux le comparer à aucun autre déjà lu. J'ai dévoré ce pavé bien dense en quelques jours à peine.

Il faut dire que la construction est machiavélique. Les chapitres concernent à chaque fois un personnage qui en est le narrateur et ce à la première personne du singulier. Ce "je" fait qu'on s'approprie beaucoup plus vite les personnages, et ils sont une petite dizaine à se partager ainsi le récit. Aussi bien les méchants que les gentils, les honnêtes que les vils, les valeureux que les fourbes. Un vrai piège à lecteur ! On finit un chapitre en voulant faire une pause, hélas le chapitre suivant concerne un personnage qu'on aime bien, ou simplement qui nous intrigue, et que l'on n'a pas lu depuis des pages !

L'autre particularité de ce roman, c'est que les personnages principaux ont chacun leur façon à eux de parler, leur tournure de phrases, leur propre vocabulaire. Et si c'est déroutant au début, notamment pour Telleran, on s'y fait très vite, mieux, on apprécie. Ce dernier utilise un langage moyenâgeux très soutenu qui donne un style ampoulé, redondant de "icelui", de "tant" et de "bon ou bonne" dans une même phrase. Le premier chapitre le concernant a failli me faire craquer... et je me suis rendue compte qu'à la fin du roman je traquais les chapitres le concernant ;)
Extrait page 161 :
Je porte bon regard sur les dernières étoiles qui disparaissent devers ce ciel d'aube bien clair, puis accueille avec grand plaisir cette belle lumière tant juvénile qui fait rosir par-delà ce pic-ci, une fort délicate mer de nuages. L'Altama. Icelui se fait tant haut que bonne pluie ne tombe point en ses cimes.
Le vieux roi Ulnhor (mon chouchou ), a beau être décrit avec une belle barbe rousse, je n'ai pas pu m’empêcher de le voir sous les traits du Capitaine Haddock. Un langage ponctué de jurons dans le même registre : "Sacrebleu, crénom, bougresse", parfois plus imagés encore... "sphincters putrides" :))

L'immersion dans le monde créé par Feldrik Rivat se fait progressivement, au cours des batailles autour la belle Cité d'Almenarc'h dont les descriptions la rendent somptueuse, au cours des quêtes qui nous promènent du nord au sud de ce continent. Elle est grandement aidée par une écriture détaillée, magnifiquement imagée.
Pour exemple, je laisse la parole à Ulnhor :
Je guide ma flamme rousse dans un boyau suintant. Des gouttes d'eau pliquent ploquent, s'échappant d'une forêt de stalactites capillaires. Tudieu... que c'est beau.   J'adore !!!

Il y a tous les ingrédients ici pour ravir l'amateur de Fantasy : Batailles, intrigues politiques, manipulations, vengeance, mais aussi luttes honnêtes, honneur, patriotisme. Est-ce une lutte des hommes au nom de leur Dieu, Aïnhor Eran pour les uns, Saash pour les autres ? Ou bien est-ce ces Dieux qui manipulent les hommes ?
Et la présence d'une magnifique jeune femme aux longs cheveux argentés qui apparaît en songe à certains personnages va apporter la touche de mystère. Elle semble les guider pour qu'ils accomplissent leur destin. Le leur ou le sien ?
Magie šhåmanique et sorcellerie vampirique s'affronte, le bien contre le mal, le blanc contre le noir. Classique soit, sauf que le noir n'est pas tout-à-fait d'ébène, quant au blanc, il tire au gris parfois... 
En bref, passionnant, à consommer de toute urgence, sans modération !



PS : je tiens à signaler pour les collectionneurs que je détiens la dédicace n° 10 ;)
Les intéressés comprendront !

mercredi 15 août 2012

BILBO le Hobbit de J.R.R. Tolkien





Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible qui n'aime pas être dérangé quand il est à table. Mais un jour, sa tranquillité est troublée par la venue d'un magicien nommé Gandalf, et de treize nains barbus qui n'ont qu'une idée en tête : récupérer le trésor de leurs ancêtres, volé par Smaug le dragon sur la Montagne Solitaire. Suite à un malentendu, Bilbo se retrouve malgré lui entraîné dans cette périlleuse expédition.


L'avis de Phooka:


Evidemment j'avais déjà lu Bilbo et plusieurs fois même et si je l'ai relu c'est bien évidemment aussi parce que j'adore ce livre et Tolkien en général. D'ailleurs mon exemplaire, c'est bien celui de la photo, il date de 1979, je l'avais acheté neuf...et la plupart d'entre vous n'était même pas nés!
Bref..:))
Mon expérience cette fois-ci fut toute autre. D'abord ça faisait longtemps que je ne l'avais pas lu et j'avais oublié pas mal de choses qui me sont revenues petit à petit.  Mais surtout la grande nouveauté, c'est que je l'ai lu à voix haute pour mon fils.
Et là, je n'en reviens toujours pas. Ce livre est fait pour être lu à haute voix. C'est un récit, un conte, une épopée. La parole coule, les phrases sont limpides. C'est vraiment incroyablement agréable...
Je me souviens que la légende veut que Tolkien racontait des histoires à ses petits-enfants et qu'il les a mis par écrit pour faire Bilbo. Je ne sais pas si c'est vrai, je ne sais pas si c'est une légende urbaine mais ce qui est sûr c'est que quand on lit le livre à haute voix, on se dit que c'est tout à fait possible.
Je ne vais pas revenir sur l'histoire car la plupart la connaisse et ceux qui ne la connaissent pas doivent se jeter dessus, point final! :)

J'ai adoré relire Bilbo de cette façon et je conseille à tous de lire ce livre à quelqu'un. C'est une belle histoire à raconter le soir au coin du feu (ou du ventilo selon la saison) et c'est une expérience partagée franchement extraordinaire!


L'avis de moyen-Phooka:

J'ai trouvé qu'il était très bien et j'ai envie d'aller voir le film.
J'ai eu un peu peur quand il y a les araignées (surtout j'ai imaginé quand ce sera dans le film).
J'adore la fin du livre.
Je trouve que c'est rigolo au début les nains disent que Bilbo ne servira à rien, mais à la fin...(je n'en dis pas plus pour ne pas casser le suspens)
Il y a un dragon qui protège un grand trésor.
Pour un enfant c'est un peu trop dur à lire.
J'avais vu le film le seigneur des anneaux et on y retrouve certains des personnages et ça m'explique d'où vient l'anneau et comment Bilbo l'a eu.
Je préfère quand même le seigneur des anneaux parce qu'il y a plus de batailles et j'aime beaucoup les Ents.
Mais c'est bien de lire Bilbo pour bien comprendre le seigneur des anneaux. On y apprend par exemple que Gimly est le fils de Daïn qu'on rencontre dans Bilbo.




D'autres avis: MeL, Alice, GeishaNellie, Nymi, talinou9, Thalia, LaureduMiroir, Jana, Craklou, louve, Mandy88, Taliesin, Folfaerie, Walpurgis, julien le naufragé, Olya, revelation, Ptitetrolle, Skarn-sha


(Vieille chro écrite il y a plus d'un an mais que j'avais oublié de publier...)


lundi 13 août 2012

ALONE CONTRE ALONE de Thomas Geha





Editions Rivière Blanche
230 pages
17 euros

Résumé :

Pépé, Grise et leurs amis coulent des jours heureux sur une île paradisiaque quand un mystérieux commando débarque pour les éliminer. Obligés de se séparer, nos alones vont devoir reprendre la route. Et bientôt, Pépé découvre que s'il veut sauver ceux qu'il aime, il doit affronter un impitoyable ennemi dans un ultime duel... ALONE CONTRE ALONE!





L'avis de Dup :

On retrouve Pépé qui se la coule douce avec sa chérie Grise et ses autres potes, sur une petite île déserte, qu'ils squattent sur la méditerranée. Ils n'ont plus rien d'Alone alors et l'arrivée d'un commando surprise va le leur prouver ! Du coup, ils vont reprendre les chemins, chacun de leur côté, Pépé faisant tandem avec Grise. Objectif, rejoindre la Bretagne pour passer l'hiver dans une planque sécurisée.

Parcourir la France dévastée en empruntant à pied des autoroutes défoncées et des nationales à peine praticables en suivant une antique carte d'un certain Bison futé fut délicieux. Eviter les villes comme la peste, car souvent s'y trouve des groupe de Rasses ( des sédentaires, des rassemblés ), déjouer les embuscades de Fanars ( des fanatiques religieux ) ou de Fanams ( fanatiques militaires ) n'est pas de tout repos, la baston est souvent là.

Et bien sûr, comme on devait s'y attendre avec Thomas Geha, le plan initial ne va pas se dérouler comme prévu... Il fait enlever Grise et laisse sur le bord de la route un Pépé quasiment mort, mais qui n'a pas dit son dernier mot !

Au premier abord donc, on dirait un remake de A comme Alone ... et bien, que nenni ! Pépé va devoir faire face à une menace bien plus importante, une menace énorme qui tente de coloniser la France et peut-être même la planète. Comme si ce qui restait d'humanité n'en avait pas assez bavé depuis la Grande Catastrophe ! 

Avec une imagination débordante ( après les voitortues, nous découvrons pire, les tourteautobus... mdr !) et un humour toujours aussi délicieux, cet opus bien plus gros que le précédent ( il a du entendre notre Phooka ! ) se dévore en un rien de temps. Et il accomplit parfaitement sa mission, nous divertir et nous faire rire. Que demander de plus en cette période estivale ? Un autre !!!

dimanche 12 août 2012

Carte postale 2



Dédiée à Dup, elle est consacrée aux...cactus!
Pour Dup, j'ai bravé le désert, les 47°C, les serpents à sonnettes, les tarentules et les scorpions (bon OK je n'en n'ai pas vu mais c'était annoncé; na!)


La preuve et toc!




Des bisous à vous tous!

(Photos prises dans le désert de Sonoran, Arizona)