lundi 18 mars 2013

LA FILLE-SORTILÈGE de Marie Pavlenko





Editions Le pré aux clercs
Collection Pandore
427 pages
16 euros


Résumé :


"Six clans, six magies, six pouvoirs. Un destin."

Six Clans dirigent la Cité. Chacun possède une Magie qui commande aux éléments ou aux êtres vivants. De leur union dépend l’équilibre. C’est pourquoi durant la Fête des Échanges, les adolescents sont soumis à des épreuves, en vue d’être initiés. Parce qu’elle a échoué, la jeune Érine est bannie, loin de sa famille et de son Clan. Condamnée à survivre dans la zone d’exil, elle va bientôt découvrir le sombre secret de la Cité. Et le terrible complot qui menace de la détruire.


Une fantasy à la fois classique et originale : une quête, une élue mais un traitement actif et moderne. Une figure féminine forte et déterminée. Une lecture haletante, pleine de rebondissements. Tels sont les atouts principaux de ce roman destiné à un public jeune adulte épris d'aventures extraordinaires.




L'avis de Dup :

Méfiez-vous de ce livre, c'est un livre-sortilège. Si si, une fois commencé, rien ne pourra vous convaincre de le reposer. Autant l'annoncer de suite : gros coup de coeur !

La Cité des Six a surgi en plein désert grâce à la magie des Clans. Six Clans se partagent cette Cité-Etat de l'Entre-Terre. Les Planteurs, les Sourciers, les Dresseurs, les Façonniers, les Couteliers et les Guérisseurs. C'est le principe de la société égalitaire, qui fonctionne sans monnaie, uniquement avec des échanges. Chaque Clan a besoin des cinq autres.

Erine est issue du Clan des Dresseurs, mais elle veut envisager sa vie d'adulte au service des autres en tant que Guérisseuse. A 17 ans, à la Fête des Échanges, elle demande son transfert, qui lui est refusé. Elle est donc bannie, rejetée par les siens, désavouée par ceux qu'elle admirait. Elle va devoir basculer dans la clandestinité, se battre pour survivre au milieu des autres laissés-pour-compte qui s'entassent à la périphérie de la Cité. Elle rejoint les taudis des Orklas. Orkla : un mot d'argot qui désigne les bannis, les Hors-Clans. Erine va passer d'une vie de nantis à une vie où il faut se battre pour le moindre quignon de pain rassi ou moisi, voire les deux en même temps. Une vie dure et pleine de dangers. C'est Malcor qui va la recueillir, la protéger et l'initier à son travail bien singulier. A la mort de Malcor, elle va devenir la "déterreuse", elle a 21 ans. Erine va alors prendre sous son aile un jeune ado, Arkadi, qui a été rejeté par sa famille à cause d'une infirmité. 
Ensemble ils vont creuser, déterrer, reboucher, transporter des cadavres. 
Ensemble ils vont découvrir un mystère qui menace la population, Clans comme Hors-Clans, et le devenir de la Cité.
Et c'est ensemble qu'ils vont mener l'enquête et découvrir de sombres secrets...

Erine est une jeune femme forte et attachante. L'auteur ne va pas l'épargner et la soumet à de rudes épreuves ! Elle est déterminée et réfléchie, jamais impulsive, et surtout elle ne laisse pas ses sentiments la commander. On lui a inculqué de bonnes valeurs et celles qui faisaient défaut à son éducation, elle va les appréhender toute seule. J'ai beaucoup aimé Erine, mais j'ai aussi une tendresse particulière pour Arkadi. Avec sa candeur, sa répartie et son humour, il a su toucher mon coeur. C'est un peu un rayon de soleil au milieu de cette noirceur.

La magie exploitée par l'auteur est intéressante. Après en avoir développé le côté pratique, celui qui permet la vie dans ce désert, celui qui régit la vie des Clans, elle nous fait découvrir son origine, sa source. Les descriptions sont magnifiques, on a envie d'être aux côtés d'Erine, envie de ressentir sa puissance et d'être une Fille-Sortilège. Et non, je ne vous dirai pas ce que c'est, zavez qu'à le lire !

L'écriture de Marie Pavlenko m'avait déjà enchantée avec sa série Saskia, là elle percute encore plus. Elle fouille ses personnages et prend au piège ses lecteurs. Dès qu'il y a de l'action, les phrases raccourcissent et nous entraînent derrière les personnages. Plus de fioritures, sujet-verbe-complément nous laissent halletants.
Ce roman pour Young Adult est bien plus sombre, plus dur que le monde de Saskia. Mais il est passionnant et fera réfléchir nos ados sur des idéaux importants. La fin est juste comme il faut. Bref, j'ai adoré et je ne peux que vous en conseiller la lecture.


13 commentaires:

  1. ça fait longtemps que j'ai lu ce genre de livre, mais j'avoue que ta critique m'a fortement donné envie de le découvrir!

    RépondreSupprimer
  2. oh, je devrais bientôt le recevoir !!

    (pardon, je n'ai lu que la phrase de début et la conclusion pour pas en savoir de trop, mais rien que ça, ça me donne envie de courir à la boite aux lettres, alors que je sais qu'il n'y aura rien, j'ai déjà eu mon courier ! :D)

    RépondreSupprimer
  3. Pas un coup de coeur pour moi parce que j'aurais aimé encore plus de détails. On sent que c'est du YA et ça reste un peu rapide et en surface parfois. Par contre, j'ai beaucoup aimé Arkadi et je verrai bien une suite, histoire de ne pas quitter les personnages trop tôt. L'espoir fait vivre. Sait-on jamais... :)

    RépondreSupprimer
  4. J'avais postulé pour ce livre et je regrette de ne pas avoir été choisi en voyant ton article ;)
    Vivement que je puisse me le procurer!

    RépondreSupprimer
  5. Après avoir lu ta chronique je me dis : il me le faut ! (^-^) déjà qu'il me tentait beaucoup ! =)

    RépondreSupprimer
  6. les bons billets fleurissent sur ce roman !

    RépondreSupprimer
  7. J'avais justement besoin d'un bon livre :) Merci!

    RépondreSupprimer
  8. J'aime beaucoup quand tu as de ces avis!!!!
    Merci bien!
    Pauline,
    Entre Les Pages : http://areader.over-blog.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oops ! On sent que j'ai aimé hein ! ;)

      Supprimer
  9. Waouu mais ça a vraiment l'air trop bien ! J'avais vu passer sur FB que c'était un coup de coeur mais je n'avais pas eu le temps de venir en lire davantage. Mais là je reste bluffée, ça a l'air de répondre à tout ce que j'attends : une héroïne réfléchie à laquelle on n'a pas envie de donner des claques et un compagnon amusant, de la magie bien expliquée et bien utilisée, une fin juste comme il faut, de belles descriptions, de l'action et des scènes halletantes, minga ti mais que demande le peuple ! Je croise les doigts pour le partenariat, mais celui-là il finira clairement dans ma biblio :) Un gros merci Dup pour cette chronique super !

    RépondreSupprimer
  10. Ta chronique me donne très envie de découvrir ce livre. J'aime beaucoup le principe des différents clans !

    RépondreSupprimer
  11. Voilà, je l'ai terminé, et j'ai vraiiiiiment aimé (la preuve, je l'ai lu en 2 soirs de lecture :D).

    Vraiment une chouette découverte, hâte que Marie vienne par ici pour qu'on puisse papoter !

    RépondreSupprimer
  12. Je suis en ce moment en train de le lire et il me plait beaucoup. J'espère que ça va continuer ainsi jusque la fin.

    RépondreSupprimer