mardi 4 juillet 2017

AGENT DOUBLE de Daniel O'Malley



La suite de The Rook



Super 8 éditions
Sortie: juin 2017
816 pages
22 euros






La guerre sera surnaturelle, ou ne sera pas.

Quand, après des années de combats acharnés , deux organisations secrètes et rivales sont contraintes d'allier leurs forces, une seule personne semble en mesure de les aider à conclure cette paix nécessaire : Myfanwi Thomas, la très fantasque héroïne de The Rook. 

D'un côté, la Checquy, organisation secrète chargée de combattre les forces surnaturelles qui menacent la Couronne britannique. 

De l'autre, les Greffeurs, une société de peu recommandables alchimistes belges adeptes de manipulations génétiques en tous genres. Sans compter les mystérieux Antagonistes, qui tentent par tous les moyens de faire échouer les négociations. 

Goules anthropophages, sous-marins informes, prodiges permanents et monstres en tous genre... Entre Jasper Fforde et James Bond, Douglas Adams et les Men in Black, le lecteur retrouvera avec un immense plaisir l'incroyable univers de The Rook, boosté à la terreur sourde et à l'humour survitaminé. Un voyage dont on ne revient pas indemne !







Depuis ma lecture de The Rook, j'attendais avec impatience une suite. Avec impatience mais aussi avec inquiétude, car faire une suite n'était pas gagné et surtout garder ce sentiment de délire, l'humour, le suspense, les personnages atypiques, bref tout ce qui faisait de The Rook un roman hors norme et passionnant me paraissait impossible.
Je vous rassure tout de suite, Agent Double est parfaitement à la hauteur et même mieux, il surpasse sans doute l'original.

Bien évidemment on retrouve Myfawny Thomas, la Tour Thomas si vous préférez. Mais Myfawny n'est pas le personnage principal de cet opus. Elle n'est pas secondaire non plus, elle est principale secondaire ...vous suivez ?

Parce que les protagonistes principaux sont au nombre de deux. Nous faisons la rencontre de Felicity Clements, le pion Clements, un membre de la Checquy et d'Odette Leliefeld, une greffeuse. Kesaco une greffeuse ?

Les Greffeurs font partie d'une société secrète qui manipule génétiquement leurs membres pour en faire des surhommes ou des "surfemmes". Ils leur greffent toutes sortes d'accessoires. Pourquoi cette société est elle secrète ? Deux raisons essentielles à ça. La nature de leur "travail" (les manipulations génétiques, ça ne plait pas à tout le monde), mais surtout parce que depuis qu'ils ont essayé d’envahir l’Angleterre en 1677, La Checky les poursuit sans relâche.

Bon, juste pour remettre les choses à leur place au cas où vous auriez oublié le premier opus, la Checky est une organisation très secrète elle aussi, composée de monstres aux pouvoirs étranges. Mais des monstres naturels, eux !

Bref, les Greffeurs haïssent les membres de la Checky qu'ils considèrent comme des démons et La Checky déteste les greffeurs qu'ils considèrent comme des dégénérés. Depuis leur plus tendre enfance, les membres des deux organisations se haïssent mutuellement avec un zèle parfait.

Alors quand soudainement les Greffeurs tendent la main à la Checky pour collaborer, cela ne se fait pas en un jour. Une délégation de Greffeurs vient à Londres parmi laquelle on retrouve Ernst, Duc de Suchtlen, seigneur et maître incontesté de la Wetenschappelijk Broederschap Van Natuurkundigen (bon ça je ne l'écrirais pas deux fois, soyons clairs !), autrement dit chef des Greffeurs. Ernst (pour faire simple) faisait partie de ceux qui ont attaqué en 1677 ... Il est accompagné de son arrière arrière arrière petite-fille Odette et de son frère Alessio, trop jeune pour avoir déjà subi des greffes.

Autant dire que tout le monde marche sur des œufs, que l'enjeu est colossal, que les réticences sont fortes et ce n'est rien de le dire! La tension est palpable et la Tour Thomas craint pour la vie d'Odette. Bon elle s'en méfie aussi pour être juste. Donc elle lui assigne un garde du corps permanent en la personne du Pion Clements. Felicity n'est pas ravie de la tâche. Elle aime l'action et les combats et se retrouver cloîtrée dans un hôtel de luxe à garder une greffeuse habituée au luxe, ce n'est pas sa tasse de thé.

Ajoutons que les négociations sont déjà très difficiles, mais quand s'ajoute tout un tas d’événements, souvent mortels tout autant qu'étranges, la suspicion bat son plein. Qui est derrière ces attentats? Les Greffeurs sont-ils sincères ? Si oui, la Checky sera t'elle capable de passer outre ses préjugés ? Voilà tout un tas de questions auxquelles vous trouverez les réponses en lisant ce roman.

Mais ce qui est passionnant, en plus du suspense omniprésent, de l'action, de l'enquête et de l'humour, c'est la relation qui va se nouer -ou pas - entre les deux femmes. Elles se détestent clairement et sont obligées de faire contre mauvaise fortune bon cœur. Elles sont obligées de cohabiter et ça n'est pas facile. Et ne pensez pas qu'au bout de trois chapitres elles vont s'aimer comme deux sœurs. Oh non, pas du tout !! Leur haine réciproque est bien trop profondément ancrée. Et il en va de même pour tous les membres de la confrérie. Alors quand il faut collaborer pour résoudre le mystère des attentats (pour vous donner une idée, un des attentats, c'est une maison vivante qui "mange" les habitants à l'intérieur ...on ne parle pas de bête attentat à la bombe ...), bref quand il faut collaborer alors qu'on se méfie comme de la peste de ses coéquipiers ce n'est pas facile. Et bien évidemment cela produit quelques situations bien cocasses aussi ...

Mais ne parler que d'Odette et de Felicity serait injuste vis à vis de tous les autres protagonistes du récit rencontrés au fil des pages. Bien sûr la Tour Thomas est très présente et toujours aussi efficace ... et amnésique (mais presque personne ne le sait). Mais aussi toute une brochette de personnages totalement truculents.

En résumé, humour, action, suspense, imagination débordante, délire, relations humaines, plume fluide, univers incroyable, personnages atypiques et le tout restant parfaitement cohérent ... franchement c'est un régal et je suis vraiment délectée tout au long de ma lecture. Pas de temps mort, c'est une lecture qui vous happe de bout en bout, un grand moment de plaisir. Bref, un énorme coup de cœur !!


4 commentaires:

  1. Tu donnes envie de le découvrir :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'ai adoré en tout cas.Tu as lu le premier?

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Pareil !
      Il y en a tellement des comme ça n'est-ce-pas ?

      Supprimer